Lexode Créer un blog
Signaler un abusFermer

Vision d'escaflowne

Happy B-Late birthday to me!!

le 10/10/2011 à 02h25

Bonsoir les amis,

Je sais, je sais. Je suis -encore?- en retard. Je n'ai même pas pu mettre le nouveau chapitre le jour de mon anniversaire et pour cause : Je devais préparer mon projet biblio pour le lendemain. Ouinnnn, je n'ai pas pu fêter mes 23 ans comme chaque année. Mais au moins, je suis sûre que jury a été très satisfait de la qualité de notre projet biblio ^O^.

Il me reste maintenant 2 projets (L'un pour la semaine prochaine et l'un d'ici 3 mois) et je finis mon master. Souhaitez moi bon courage.

Bon ca me fait plaisir de voir que vous ne m'avez pas oublié pendant tout ce temps bien que je sois débordée pour vous répondre à la minute. Je voudrais remercier :

o~Luce~o:  Une nouvelle fan!! Youpi, je suis si contente que tu m'ais laissé un commentaire. J'essaierai d'être à la hauteur de tes attentes.

siriushohi: Qui me suis encore et envers tout. hontoni arigato gosaimasu :3. J'espère que tu vas aimer autant sinon plus ce nouveau chapitre!!!

essi: Je l'ai encore fait, n'est-ce pas? Un an plus qlq jours pour un nouveau chapitre. Je suis impardonnable. Mais je te confie un petit secret (Mon master sera achevé, si tout se passe bien, au plus tard fin Janvier 2012. Après je serai libre comme l'aiiiiir). Merci de ton encouragement, j'espère que tu me resteras aussi fidèle que d'habitude ;)

steph: Merci du compliment!!! ^O^

karine: Pourquoi hésiter ? Je suis honorée qu'on daigne me laisser un commentaire. Et je suis ravie que j'ai pu atteindre ton coeur, le temps d'une lecture. N'hésite pas à laisser commentaires et critiques. Tkt je ne m'arrêterai pas jusqu'à la fin de la fic.

Lirlandojaponaise: Je suis désespérante. Je suis désolée de te décevoir à chaque fois : Contrainte d'allier études et boulot. Je n'ai que peu temps pour faire autre choses. Gomen :( .
J'essaierai de faire mon mieux la prochaine fois bien que je ne puisse rien promettre. En tout cas, merci d'être là à chaque fois

Ama : Je suis heureuse que tu puisse considérer ma fic parmi les meilleurs. Pour ce qui est de question de comms, je ne m'en soucie plus comme avant, je me contente du fait que j'ai pu,le temps d'un chapitre, captiver une personne en l'envoyant dans un monde de rêve. Qu'elle laisse un commentaire après ou pas, c'est un choix personnel (bien que ca fasse toujours plaisir) . Je n'oblige plus personne à le faire car pour moi un commentaire sincère vaut milles commentaires 'obligatoires' .Je suis quand même touchée par ton intérêt. Ca prouve que t'as lu mes premiers articles. Merci beaucoup.

eudox: Oui, je répondrais à d'autres questions dans les prochains chapitres. J'en ai posé aussi quelques-unes dans ce nouveau chapitre. A toi de les démasquer... ;) (Ravie d'avoir pu te captiver xD)

Bubulle J'espère que la suite ne te décevra pas!! J'essaierai de m'améliorer encore plus.

gabi_76 Ne me remercie pas d'avoir pensé à toi. Vous pensez toujours à checker mon blog pour voir les nouveaux chapitres pour les lire et me laisser un petit mot, la moindre chose à faire est de vous remercier comme il se doit. Merci pour les ondes positives, bien reçue ^^. Je n'abandonnerai pas envers et contre tout.

Kagome Merci de l'encouragement de la fic, j'essaierai de changer les liens des vidéos quand je trouverais des liens disponibles. ^O^

van69 : Mon cher Vanounet. J'ai toujours une pensée pour toi. J'espère que tu n'abandonnera pas l'idée d'écrire car n'oublie pas que c'est avant tout une satisfaction personnelle. Cela permet aussi de porter au monde un regard nouveau, sache que je serai ta première lectrice ;). Merci en tout cas de ta loyauté.

lily: Tes critiques sont aussi la bienvenue ^O^. Je suis super contente que ca te plaise, n'hésite pas à écrire ce qui te passe par la tête. Je ne m'en offusquera pas.

Encore merci à toute le monde, même ceux qui n'ont pas laissé de commentaires. Je suis touchée que vous soyez encore là à m'encourager et à m'inspirer même si je néglige un peu la fic pour des raisons majeures.

Je pense que vous l'avez préssenti : Cette fic touche à sa fin (encore quelques chapitres -peut-être- un épilogue ...) et on arrivera à une conclusion. Laquelle ? Mystère...

En attendant, je vous laisse lire ce nouveau chapitre tranquillement : Bonne lecture.

P.S : Une photo de mon nouveau bout de chou :  Rin de Ao No Exorcist

fanfiction d'esca chapitre 20

le 10/10/2011 à 02h22

 


Chapitre 20 : En avant pour notre Duel, Van Fanel


 


 


Dans le Château royal d’Opal


 


Une soubrette ouvrit la salle de trône avec fracas et déclara en haletant :


 


-Majesté, Seigneur Ren est revenu. (Elle rougit) Oh Majesté, Désolée de mon entrée fracassante. (Elle fît une révérence profonde) Vous avez demandé d’être prévenu aussitôt son arrivée.


 


Heath fronça les sourcils. Il ne pensait pas que Van allait libérer Ren aussi rapidement au moins pas sans l’avoir mariné quelques jours.


 


- Bien, amenez-le-moi. Ah aussi, est-ce que ma fiancée s’est réveillée ?


 


La jeune servante s’inclina en répliquant :


 


-Dame Hitomi est encore assoupie. Voulez-vous que j’aille la réveiller ?


 


Heath sourit :


 


-Non, laissez-la se reposer encore un peu. J’irai la réveiller moi-même plus tard. Par contre si elle se réveille avant, qu’on me la ramène aussitôt.


 


-Bien, Majesté. J’y vais.


 


Quelques instants plus tard, Ren fit son entrée. Vêtu d’un pourpoint bleu saphir qui rehaussait la couleur de ses yeux, il resplendissait de vitalité. S’inclinant respectueusement, il s’assit sur le fauteuil que lui désigna Heath de la main. Ce dernier croisa ses jambes et posa une main sur son menton et regarda son jeune conseiller d’un regard aiguisé, calculateur.


 


-Alors, mon cher Ren, que peux-tu me dire de  ton séjour à Fanélia ? Je suis sûr que tu as pu glaner quelques informations qui peuvent servir notre cause.


 


Ren hésita avant de répondre. Ce qu’il allait dire, il le savait, était le prémice d’une guerre sanglante prochaine.


 


-Fanélia est un royaume très uni et très respecté par ses pairs. Son roi est un homme adroit, très intelligent et un excellent épéiste.


 


Heath éclata de rire et répliqua amusé :


 


-J’ai l’impression que ta loyauté a quelque peu changé pendant ce séjour. Je ne sais pas si tu l’as remarqué mais tu n’es que tout louange pour mon ennemi et son royaume. (Le  regard du jeune souverain se durcit imperceptiblement) Serais-tu en train de me dire que tu as changé de camp, mon cher Ren ?


 


Ren frissonna. Quand Heath parlait avec ce ton, c’est qu’il était sérieux et Très sérieux et gare à celui qui le mettait dans cet état…Heath sourit et continua avec une voix dangereusement calme :


 


-Alors, Ren, tu n’as pas répondu à ma question. Est-ce que tu as l’intention de devenir…mon ennemi ?


 


Ren sortit de sa transe et répondit vivement :


 


-Non non ce n’est pas cela. Je suis un fidèle sujet d’Opal et je le resterai à jamais. Ma loyauté envers votre Majesté est à toute épreuve et vous le savez. Mais je suis aussi votre conseiller de guerre et je me dois d’être objectif dans mon analyse de nos ennemis et ce que j’ai dit à propos de Fanélia est l’avis que j’ai glané de mon séjour. Et c’est ce qui est critique…Avant que vous ne m’interrompiez, je m’apprêtais à vous expliquer le pourquoi de ce jugement. Le roi de Fanélia vous a mis et Opal dans une position critique. Il a convaincu les autres royaumes que vous avez détenez sa fiancée contre son gré et qu’il s’apprêtait à venir la sauvez en toute loyauté. Les autres royaumes ont aussi décidé de mettre Opal en ban. Et vous savez les retombées politiques et économiques désastreuses d’une telle décision et en tant que conseiller, je ne peux permettre cela. Nous devons trouver une solution et au plus vite. Si nous ne «pacifions » pas la situation, c’est la fin de notre royaume…


 


Heath se cala confortablement sur son trône et regarda Ren d’un regard amusé :


 


-Intelligent tel que tu es, je suis sûr que tu as sûrement pensé à une solution logique pour parer à ce petit problème, non ?


 


-Hum…Si j’étais en présence d’un autre roi, j’aurai opté pour une solution pacifique mais pas avec vous. Je pense que nous pouvons malgré tout renverser la situation à notre avantage. (Il sourit) Votre fiancée Hitomi, à ce que je sache, est revenue ici de son plein gré, donc si nous arrivons à parvenir notre point de vue aux autres royaumes, ca changera sûrement les choses. Nous ferons en sorte de faire paraitre le roi de Fanélia comme un homme qui n’arrive pas à accepter que la femme qu’il aime a choisi un autre, bref ca sera une querelle d’amoureux. L’ennui c’est que votre fiancée… (Il hésita un peu)…heu a encore des sentiments pour…


 


Agacé par le tact déplacé de Ren, Heath  continua à sa place :


 


-Oh tu as juste à le dire, ma fiancée est encore amoureuse de ce salaud. Mais bon, je vois que tu n’as pas perdu la vivacité de ton esprit. C’est juste que j’ai déjà remédié à cette situation. J’avais deviné que ce cher Van allait m’évincer et essaiera de me discréditer devant les autres et c’est pourquoi je lui ai préparé une petite surprise. Mais avant de tout régler…


 


Il se leva et s’approcha de la fenêtre et continua en souriant:


 


-Faisons en sorte de l’accueillir dignement à Opal. Ren ?


 


L’interpellé se leva aussi et s’inclina :


 


-Oui, Majesté ?


 


-As-tu une idée sur les mouvements du Fanélien ?


 


Ren sourit. Avec son frimousse d’enfant, on avait tendance à le sous-estimer et à le prendre pour un enfant normal, ses geôliers avaient l’habitude de parler à tort et à travers du plan de bataille qui se préparait devant lui. C’est pourquoi il savait tout sur les agissements des troupes de Fanélia.


 


-Oui, j’ai entendu dire que le Roi de Fanélia a décidé de ne pas s’encombrer d’une large armée, à peine quelques soldats, Son conseiller Jared, le chevalier céleste Allen Schezar et la Reine d’Astria Mirana. Si nous prenons en compte ses devoirs royaux, la distance entre les deux royaumes entre autres, je pense qu’ils seront à Opal dans à peu près une semaine.


 


-Bien, c’est parfait alors. Je veux maintenant que tu vas annoncer à mon peuple mon mariage avec Hitomi dans une semaine.


 


-Votre…mariage ? Mais Majesté, et si Dame Hitomi refuse de…


 


Heath sourit et se dirigea vers la porte.


 


-Ne t’inquiètes pas, je ferai en sorte qu’elle dise « oui » le moment venu.


 


***************************************************************


Une semaine plus tard


 


À la lisière d’Opal, Van regardait ses hommes et répétait pour la deuxième fois :


 


-Est-ce bien compris ? Vous ne devez attaquer Opal que sous mon ordre expresse. Nous ne sommes pas venus ici livrer bataille mais pour sauver une femme et rien d’autre. Si je venais à mourir, vous devrez suivre le commandement d’Allen Schezar qui avisera par la suite. Aussi, que personne n’intervienne dans mon duel avec Heath même toi Allen (Il regarda le chevalier d’un regard déterminé). Je t’interdis de t’interposer, contentes-toi de sauver Hitomi s’il m’arrivait malheur. Est-ce que je suis assez clair ?


 


Ces interlocuteurs opinèrent du chef, Allen grogna mais acquiesça à son tour. Van avait adopté un ton de guerrier et quand il était dans cet état, il n’est pas raisonnable de le contredire. Son esprit était déjà focalisé sur le duel à venir et son cœur réclamait vengeance : Heath lui a dérobé son joyau, sa reine, il avait osé semer trouble entre lui et Hitomi, pire encore il la fait pleurer. Il savait aussi que lui aussi avait une part de responsabilité dans ce fiasco, en tombant dans  le piège bien ficelé de son ennemi qui avait voulu faire croire à Hitomi que le roi de Fanélia l’a oublié. Mais Van savait qu’il pourrait éclaircir ce malentendu s’il arrivait à lui parler. Il savait aussi qu’il fera payer l’affront qu’il a subit très cher à Heath.


 


-Majesté. Nous avons un grand souci.


 


La voix qui interpellait Van appartenait à un des éclaireurs envoyés à Opal récolter des informations, quelques jours auparavant. Van les avait choisis avec soin pour leur courage et détermination inébranlable. D’ailleurs, le jeune homme, bien qu’ayant une frimousse d’enfant avec un visage constellé de taches de rousseur, avait eu son lot de combats et de malheur et avait réussi à faire preuve d’habilité en devenant l’un des chevaliers de Fanélia. Son ton sinistre alarma Van


 


-Qu’est-ce que tu as appris, Ian ?


 


Ce dernier hésita. La nouvelle allait bouleverser son souverain.


 


-Au fait, il…y’a un mariage à Opal.


 


Soulagé, Van chassa cette information d’un revers de main


 


- Nous ne sommes pas venus ici pour attaquer le peuple, nous allons donc pas inquiéter ces braves gens et troubler leur mariage.


 


Ian trembla un peu mais savait qu’il était de son devoir de livrer la vérité aussi dure soit-elle.


 


-Non, ce mariage d’un grand faste se déroulera dans le palais. Tout le peuple s’est déplacé pour y assister.


 


Les yeux de Van se durcirent et sa poigne se resserra sur son épée. Il commençait à deviner le sous-entendu de son soldat. Il répondit d’une voix d’acier :


 


-Laisse-moi deviner : C’est le mariage du Roi d’Opal et la mariée n’est que (il éleva la voix) HITOMI !!


 


Tremblant, Ian acquiesça. Van cria de rage. Jared qui était resté muet pendant cette échange, se leva comme un automate et se dirigea vers son guymelef. Allen le retint mais regarda avec impuissance Van sprinter vers son Escaflowne, l’activer rapidement, le faire passer en mode dragon et s’envoler vers le palais de Heath. Furieux, il assomma d’un coup de poing Jared qui se débattait toujours en proférant un flot de malédictions contre Heath, puis lança quelques ordres aux soldats interloqués et s’apprêta à suivre Van en utilisant Schérazade quand il fût stoppé par une main féminine, Mirana :


 


-Emmène-moi avec toi, Allen.


 


Agacé, Allen la repoussa.


 


-Non, c’est beaucoup trop dangereux. Reste ici sous la protection des hommes. En plus, je ne pourrais suivre Van aussi rapidement si je m’encombrais d’une autre personne.


 


Mirana hésita. Elle savait que chaque seconde comptait. Elle relâchât avec regret la manche du pourpoint d’Allen.


 


-Va, mais fais attention à toi et veille sur Van…J’essaierai de vous rejoindre le plus vite possible.


 


Allen sauta dans son guymelef et s’élança vers le palais.


 


*******************************************************


Dans le palais


 


Normalement, les festivités d’un mariage se préparait des semaines durant mais le roi d’Opal en a décidé autrement : Il a tenu à épouser sa dulcinée le plus tôt possible et une semaine était le délai le plus court pour préparer un mariage royal.


 


Heath regarda avec fierté les oriflammes de son blason flotter dans les plus hautes tours du palais, étendard de mariage Opalien. Il était dans sa chambre, vêtu d’un plastron mordoré en dessous de son pourpoint bleu saphir. Son épée royale était ceinte autour de sa hanche. D’ici quelques minutes, il unirait sa destinée avec la femme de ses rêves peut-être devant son cher rival Van Fanel. Il éclata de rire en songeant à l’énorme surprise qu’il lui avait préparée. Son sourire s’élargit encore en pensant qu’en ce moment même, Hitomi était en train de vêtir sa robe de mariée attifée par une nuée de servantes gloussantes sous l’égide de Tina. Encore une fois, il vérifia que son épée était bien placée dans son fourreau avant de se diriger vers la porte. On l’avait prévenu que Van était arrivé à la limite de son royaume. Il savait aussi que ce dernier sera prévenu tôt ou tard de ce qui tramait au palais et n’hésitera pas à venir seul pour l’affronter. Et là, Heath le détruira physiquement et psychologiquement.


 


En avant pour notre duel, Van Fanel…


 


*********************************************************


 


Van filait comme le vent. Il exhortait pourtant Escaflowne à aller de plus en plus vite. Tout au long du chemin, il pensait aux tortures qu’ils allaient faire subir Heath à leur rencontre, car celui-ci a dépassé les bornes. S’il croyait qu’il pouvait épouser Hitomi sans subir les conséquences, il se fourvoyait.


 


Si tu tues Heath, je ne te le pardonnerai jamais.


 


Van serra les lanières qui le retenaient à Escaflowne en se remémorant le petit mot d’Hitomi. Bien sûr qu’il ne le tuerait pas, non, mais il en connaissait un rayon sur la manière de torturer un homme. Il n’était pas guerrier pour rien même s’il condamnait ce genre de pratiques mais là…Oui, ce salaud goûtera l’enfer du Dieu Dragon.


 


En avant pour notre duel, Heath Opal…

Bonsoir les amis,

Certains ont dit que je suis morte, certains d'autres ont dit que j'ai abandonnée la fanfic. Après tout, cela fait un an jour pour jour (Oui mon anniversaire dernier) que j'ai donné signe de vie. Eh bien non, je suis en vie et déterminée à finir la fanfic jusqu'au bout. Ma longue absence et dûe au fait que je suis maintenant dans un tournant déterminant dans ma vie scolaire et professionnelle. En passe d'être employée et poursuivre son master en même temps, ce n'est pas facile du tout et ca me prend beaucoup de temps et d'énergie, le temps qui me reste je le consacre à dormir et à récupérer mon énergie. Je sais que je vous déçois avec mes longues absences et je m'en excuse, sachez que c'est involontaire de ma part (Envoyez-moi pleins d'énergie positive!!!!)....

Bon, laissons cela à part. Merci de m'avoir souhaité Bonne anniversaire!!!!!!!. j'espère que vous allez bien, vous me manquez tous commençant par:

essi que je remercie de tout coeur de suivre ma fic avec une patience infinie. 'hum je commence à me demander si on va pas encore attendre un an comme la dernière fois......' AIE, je l'ai fait DSL DSL!!

eudox l'insatiable qui m'envoie plein de pensées positives 

béatrice qui je remercie beaucoup.*J'essaierais de faire de plus longs chapitres promis

Tchii qui m'encourage encore et encore. Merci et...Merci!!!!!!!!!

Chikage, Une petite et mignonne fée lexodienne.Merci de m'avoir souhaité mon annif

fati88 ma très chère amie que je remercie d'avoir été là pour moi dans mes pires moments

mini que me fait rougir de plaisir par ces paroles touchantes, je suis honorée que tu aies aimé ma fic et je serai heureuse de lire la tienne un jour mais  je comprends que tu ne veuilles pas la publier sur internet à cause du plagiat. *Envoie plein de vagues d'inspiration à mini.

Julie Bienvenue et merci pour tes  mots qui me vont droit au coeur, honorée et ravie que tu sois fan de ma fic, je ferai en sorte de ne pas perdre courage et de finir cette fic peu importe le temps que ca prendra...

gabi_76 Oui oui ca vient, heureuse que tu aie pris la peine de lire ma fic et de me laisser des commentaires, ca fait plaisir d'avoir vos avis et même vos critiques...Merci encore.

etiam je suis heureuse de t'avoir permis de t'évader quelques temps du monde brutes pour partager les aventure de Van et Hitomi..Ca réchauffe le coeur de savoir que j'ai contribué à agrémenter la réalité avec un peu de romantisme.

Van69 Une question me démange : Est-ce que t'a des ailes, Vanounet? mdr. Ravie de ton commentaire, est-ce que tu peux mettre un lien de ton blog car je n'arrive pas à le trouver. Merci encore petit Vanounet!!!

Lili Merci de me souhaite bonne anniversaire!!!!!!!!!!

Lirlandojaponaise Je suis désolée de te décevoir à chaque fois, je sais la déception qu'ocasionne d'attendre une chose qui ne vient pas et qui se fait attendre mais je n'y peux rien, j'espère que vous comprendrez mes raisons. Merci de me rester fidèle malgré tout !!!

siriushoshi Bienvenue et merci de tes compliments, je ferai de mon mieux pour combler te attentes...J'ai aussi lu les fanfics de fanfiction.net et je trouve beaucoup dignes d'interêt et ca fait plaisir de savoir que tu trouves ma fic digne d'interêt après eux, merci merci!!!

*S'incline par respect : désolée et merci pour votre soutien.

J'espère que je n'ai oublié personne. Si c'est le cas, vous avez droit de me donner des baffes bien méritées.

Comme c'est mon anniversaire, j'ai normalement droit à un cadeau mais pour tout avouer le meilleur cadeau pour moi sont mes lecteurs fidèles, vous ne savez pas combien ca me fait plaisir de vous lire et combien ca me déprime de ne pas vous répondre à temps, ni de satisfaire vos requêtes en mettant les chaptres à temps. Pour vous être sincère, je ne sais pas à quand le prochain chapitre mais ne perdez pas courage, peu importe le quand car il viendra, je vous fait le serment que je finirai cette fanfic pour vous et pour moi aussi. Envoyez moi de temps en temps vos commentaires, avis et critiques et même des  rappels à l'ordre comme "A quand le prochain chapitre"...

Sur ce, je vous laisse tranquillement lire votre chapitre...

Bonne lecture et à la prochaine!!!

P.S: La photo c'est une image de Fret du manga "Alice 19th" que j'ai colorié moi-même avec photoshop.

 

fanfiction d'esca chapitre 19

le 28/09/2010 à 23h20


Chapitre 19: Résolution d’un ange guerrier


 


 


 


Château de Fanélia, quelques temps plus tôt :


 


Alors que Van, tel un ange vengeur, disparaissait dans la nuit. Mirana accourut vers un Jared blessé mais elle fût retenue par Allen :


 


-          Ne le touche pas, c’est un traître !!


 


Révoltée, elle  se dégagea et s’accroupit pour examiner le blessé en disant :


 


-Je suis médecin, je ne fais pas de différence entre les amis et ennemis. Tant que tu es, appelle les gardes pour qu’ils le portent dans sa chambre.


 


            Dégouté, Allen s’exécuta. En regardant Mirana quitter le balcon, il essaya d’analyser ce qui venait de se passer : Tout d’abord, le fait que la princesse Aurore n’était que Hitomi elle-même. Ce qui veut dire que le commanditaire de son kidnapping n’était autre que Heath mais…


 


« Ne te retourne pas, ma chérie. Retourne à Opal. »


 


Ce salaud avait bien dit « chérie » et Hitomi n’avait pas l’air d’une prisonnière. Et puis Van…Oui, ce qui l’avait le plus frappé, c’est les yeux emplis de tristesse et désespoir du roi de Fanélia. Se pourrait-il que Hitomi se soit entichée de son geôlier au point d’oublier son amour pour Van ?!! C’est impossible pourtant ca pourrait expliquer bien des choses. En tout cas, s’admonesta –t-il, la première chose à faire maintenant c’est d’annuler ce bal ridicule et ensuite aller alerter les conseillers de la trahison de Jared et de la disparition du roi.


 


Mais comment annuler la fête ? Tous les royaumes étaient présents et au moindre faux pas, tous ces dirigeants vont se fâcher et se liguer contre Fanélia. Il fallait donc agir avec prudence et en vitesse avant que l’on se rend compte que Van est parti. A qui demander conseil ? Mirana est occupée à soigner son malade, Séréna ne lui serait d’aucune aide, Merle est introuvable, Cid refusait de lui adresser la parole et Dryden vaquait à ses affaires dans une contrée lointaine …


 


Il s’arrêta dans un couloir désert et secoua sa tête et maugréa :


 


-Bon sang, Van, ce n’était pas le bon moment pour disparaitre comme ça. Si c’est pour sauver Hitomi et se venger de ce salaud de Heath, on aurait pu le faire tous les deux.


 


Une voix rauque lui répondit, le faisant sursauter :


 


-Tu as tout à fait raison. Mais pour ce qui est d’éclater la tronche de Heath, je préfère me réserver ce plaisir seul.


 


Allen se retourna pour faire face à un Van plus déterminé que jamais. Ses yeux ne luisaient plus de tristesse mais de détermination et de fureur. Il était encore torse nu, sa main serrant fermement son épée. Il attrapa la manche d’Allen et l’entraina à sa suite dans sa chambre.


 


Allen le regarda ouvrir son armoire et choisir un pull d’un rouge profond qu’il enfila précipitamment puis sortit un petit sac où il mit quelques effets personnels qu’il posa sur son lit. Tout ceci sans proférer un mot. Il sonna une servante qu’il pria de s’enquérir sur la santé de Jared. C’est juste après qu’il fit mine de s’intéresser à la présence d’Allen qu’il invita à s’asseoir avant de déclarer tout go:


 


-          Je vais renoncer à mon titre de Roi de Fanélia.


 


Abasourdi, Allen s’approcha de lui et le secoua violemment mais Van resta impassible:


 


-Quoi ?!!Bon sang, est-ce que tu as conscience de l’énormité que tu viens de proférer ?!! Il est vrai que je ne suis pas Fanélien mais je sais- je ressens- le respect et l’amour que tu partages avec ton peuple. Et en renonçant à ton trône, c’est Fanélia que tu condamnes !!!


 


Van poussa rudement le chevalier céleste et lui fit face avec un visage convulsé :


 


-Je le sais. (Il prit un vase et le jeta de toutes ses forces) JE LE SAIS !! Mais je dois récupérer Hitomi, ma Hitomi, car elle est mienne, tu entends ?!!! Ce salaud de Heath lui a fait croire que je ne l’ai jamais aimé et que je l’utilisais au profit de mon royaume. En la kidnappant, il lui a clairement montré  que si je devais choisir entre elle et mon royaume, mon peuple sera toujours ma priorité. (Il releva sa tête et fixa sans voir le plafond avant de murmurer sourdement :) Mais tu sais, en quelque sorte, Heath a raison. Depuis le jour où je l’ai rencontré, j’ai toujours utilisé Hitomi pour sauver Fanélia malgré elle et faisant fi de ses peurs et craintes. En dépit de tout, elle m’a aimé et offert son cœur. Et pourtant… (Il se tut un moment et soupira…)Le fait que je sois ici maintenant au lieu d’accourir à son secours est la preuve que je ne pense pas en tant que Van mais en tant que Roi de Fanélia. Même elle, le savait. Lis son message (Il lui tendit le parchemin que lui avais remis Tina et conclut) et tu comprendras….


 


Allen regarda son ami avec compassion. Il le savait déchirer entre son devoir et son amour. Il voulait lui répondre mais Van lui montra de la tête le message. Allen consentit alors à lire, le cœur serré :


 


« Van, je ne veux pas que tu viennes me sauver. Oublie-moi et refais ta vie avec une autre. Si tu t’entêtes à poursuivre ta vengeance, Heath n’hésitera pas à massacrer Fanélia ou même Gaia et cette fois, je ne pourrai pas le stopper. Je t’en conjure fais ce que je te dis. Rappelles-toi la promesse que tu m’avais faite cette nuit près de la clairière. Et n’oublies pas qu’en tant que roi de Fanélia, tu as des devoirs envers ton peuple et ton premier devoir c’est d’en assurer la sécurité. Je ne veux me sentir coupable de la mort de quelqu’un par ma faute. Et une dernière chose : si tu tues Heath, je ne te le pardonnerai jamais.


Hitomi Kanzaki »


 


Allen releva la tête et murmura :


 


-Je veux savoir tout ce qui s’est passé cette nuit depuis que t’as entrainé Au …Non Hitomi pour lui demander de t’épouser…Bien sûr si tu te sens capable…


 


Le Fanélien serra les lèvres puis soupira :


 


-          Oui t’as raison, il vaut mieux commencer par le commencement…


 


Il  lui raconta tout.  Sa peine de devoir duper Aurore, la déclaration, la découverte de la vraie identité de la princesse, les aveux de Hitomi et puis  le rôle de Heath dans tout ça…Puis le pacte qu’a dû faire Hitomi avec le roi d’Opal. Quand il évoqua le baiser, ses yeux s’humectèrent brièvement et Allen sût qu’il contenait à grand peine sa tristesse et son masque imperturbable étaient dangereusement craquelé. Il continua ensuite en parlant de la trahison de Jared et enfin conclut :


 


-Le reste, tu le connais. Après je suis allé réveiller Escaflowne mais j’ai rencontré Tina qui m’a conjuré de laisser tomber et m’a confié ce message que tu viens de lire. J’ai pensé que je devais abdiquer du trône pour elle mais en revenant ici, j’ai réalisé qu’en fait, je voulais renoncer au trône par peur qu’Opal ne mette en danger la vie de mon peuple. Ils ont assez souffert dans la dernière guerre et c’est injuste de les entrainer dans de nouvelles effusions de sang inutile… (Il ricana amèrement) Bon sang, quel piètre amoureux je fais. Au lieu de penser à sauver Hitomi, mes pensées sont focalisées sur mon peuple … Je…Aïe !!


 


Un poing direct sur sa mâchoire arrêta son monologue. Allen massa ses phalanges rougies et hurla :


 


-ARRETE DE T’APITOYER SUR TOI-MEME ET CONDUIS-TOI COMME UN HOMME. (Il inspira profondément et continua plus calmement) Tu aimes ton peuple ? Soit, c’est tout naturel. Tu aimes aussi Hitomi ? Alors prouve-le !! Et ce n’est pas en choisissant entre elle et Fanélia que tu vas le prouver !! Crois-tu réellement que le jour où elle t’a aimé, elle ne savait pas que tu avais des obligations envers ton peuple ?! Oui, milles fois oui. Elle avait conscience qu’elle ne s’est pas entichée d’un garçon normal mais d’un Roi ! Elle le savait ET elle respectait ça !! Si tu t’es précipitée pour la sauver en jetant aux orties tes devoirs de Roi, tu crois qu’elle te serait reconnaissante ? Non ! Je parie qu’elle t’en voudrait à mort…Voilà ce que j’en déduis de cette lettre et non un besoin que tu fasses un choix ridicule. Je comprends ton déchirement mais je ne te pardonnerai pas ta couardise. Si tu ne décides pas ici et maintenant de ce que tu veux protéger, alors je considérerai que notre amitié est nulle et non avenue et j’irai sauver et conquérir Hitomi. Et je suis sérieux.


 


Allen croisa les bras et regarda son ami fermer les yeux et inspirer profondément. Quelque secondes plus tard, Ses paupières s’ouvrirent sur des yeux flamboyants de détermination. Il eut un sourire de coin :


 


-Je ne te laisserai pas avoir Hitomi. Ni toi, ni Heath, ni personne d’autre. Je combattrai quiconque qui affirmerait le contraire. Parole du Roi de Fanélia.


 


Allen sourit. Van a repris poil de bête…Quand il est dans cet état d’esprit, personne ne peut l’arrêter. « Je viendrai à plaindre Heath qui devra lui faire face » Songea-t-il.


 


-Alors que faisons-nous ? Demanda le chevalier céleste.


 


Van ouvrit la porte et se retourna pour répondre en souriant :


 


-Tout d’abord, je vais aller annoncer mes fiançailles avec Aurore…


 


-Tes...Quoi ? Attends, Van. Qu’as-tu l’intention de faire… ?


 


Allen suivit Van qui se dirigeait résolument vers la salle du bal où se tenait les festivités.


 


-Van, mais bon sang, tu es devenu fou. Quelles fiançailles !! Tu veux te faire ridiculiser devant toute Gaia ?!!


 


-Non, justement. Je vais m’attirer le soutien des autres royaumes en montrant à Heath pourquoi il est fâcheux d’attirer mon courroux. Enfin, ca sera long à expliquer, tu verras…


 


Il poussa les battants de la salle du bal et pénétra sous les chuchotements des invités. Tout le monde a remarqué l’absence du Fanélien depuis un moment déjà et se demandait ce qui se passait surtout après avoir vu le conseiller du roi blessé, porté par des gardes.


 


Van se dirigea vers la place d’honneur et sans préambule, déclara :


 


-Mes amis, je m’excuse d’avoir négligé mes devoirs d’hôte. Mais ce fût un cas de force majeur…Enfin, je pense qu’il vaut mieux que je commence par le plus important, le but du bal. Je suis honoré de vous annoncer mes fiançailles avec Hitomi ou plus connue comme Aurore, princesse d’Opal.


 


Un brouhaha assourdissant suivit cette déclaration. «  La princesse Aurore n’est autre que la légendaire Hitomi ?! Celle qui a sauvé Gaia ?!!  Et plus important, où est-elle ?!!»


 


Van leva la main, signe d’apaisement …Et comme par magie, les murmures cessèrent instantanément.


 


-Je sais que mes propos ont de quoi surprendre mais sans entrer dans les détails, le Roi d’Opal s’est entiché de ma fiancée au point de lui créer une nouvelle identité et de l’utiliser pour me détruire. Malheureusement au moment où je lui demandais de m’accorder sa main, Heath surgit et kidnappa ma fiancée en blessant mon conseiller Jared et en me menaçant de mener une guerre contre Fanélia si je ne renonce pas à Hitomi. Et comme j’ai l’intention d’aller sauver ma future femme, ca sera une guerre sans merci entre nos deux royaumes, c’est pourquoi je demande aux royaumes qui veulent soutenir Opal de se retirer de Fanélia. Je vous remercie de votre présence mais je préfère non que dis-je je refuse de mêler les autres royaumes dans cette guerre, c’est aussi regrettable car j’aurai aimé ne pas mêler mon propre pays dans cette sordide affaire, conclut-il sourdement...


 


Une vague de compassion s’abattit sur les invités. Ils connaissaient tous la droiture du jeune homme et son attachement pour son royaume nouvellement rebâti après la dernière guerre. Ils respectaient aussi son honnêteté de ne pas impliquer les autres mais tous savaient qu’ils ne pouvaient pas rester les bras croisés devant ce souci. Kidnapper une fiancée royale est un délit interdit et impardonnable, peu importe l’importance du royaume coupable de ce méfait. Ce sentiment était partagé par tous les souverains des royaumes présents c’est la raison pour laquelle le Roi de Zirmane, un vieil patriarche connu pour sa sagesse légendaire, avança et déclara solennellement :


 


- Le péché commis par Opal est grave. On ne kidnappe pas une fiancée royale sans châtiment. Mon royaume soutiendra Fanélia. Que ca se soit dit. ..


 


Sans hésitation, Le roi de Birmanes s’approcha aussi :


 


-Je suis tout à fait d’accord. Si on laisse cette offense impunie, un autre royaume s’enhardirait et viendra kidnapper nos filles se croyant tout permis. Nous devons montrer l’exemple. Roi de Fanélia ?


 


-Oui ? Demanda Van


 


-Mon royaume est prêt à te soutenir et t’épauler avec tout le nécessaire.


 


L’un après les autres, tous les royaumes déclarèrent leur soutien sans faille pour Fanélia. Cid, le Duc de Fleid et Mirana, Reine d’Astria qui venait de pénétrer la salle du bal furent les derniers à alléguer leur approbation officielle pour Van.


 


Van s’inclina cérémonieusement devant l’assemblée et déclara :


 


-Je vous remercie pour votre sollicitude et je vous suis éternellement reconnaissant de ce geste. Mais avant d’entamer une guerre, je voudrais faire une ultime tentative pour récupérer Hitomi sans effusion de sang. Si nécessaire, je me battrai en duel avec le Roi d’Opal…C’est dans le cas où Opal attaquerait Fanélia que je vous demanderai assistance. Sur ce, je me retire pour annoncer la nouvelle à mon peuple avant de partir…Bonne soirée à tous.


 


Sous les mots d’encouragement, Van sortit suivi d’Allen, Cid et Mirana.


 


Allen fût le premier à parler :


 


-Waouh, tu m’as bluffé dedans. C’est peut-être le meilleur discours que j’ai jamais entendu. Les autres royaumes n’avaient plus qu’à se plier devant toi…Tu n’es pas allé de main morte. Je plains presque Heath qui devra subir la vengeance et le mépris de Toute Gaia.


 


Van haussa les épaules. Il allait répondre quand Merle surgit à quatre pattes de nulle part en criant :


 


-Je t’avais dit que c’était Hitomi…Je te l’avais dit…Quand Dryden me m’a dit…


 


Mirana suffoqua : -Dryden ? Il le sait ? Mais Attends comment… ? Où est-il ?


 


-Je suis là et bien sûr que je le sais, déclara tranquillement une voix.


 


Dryden avança lentement vers le groupe. Il venait à peine de débarquer à Fanélia quand il avait rencontré Merle qui boudait en disant que Hitomi était déguisée en une autre et que personne ne voulait la croire.


 


Mirana avança et allait reprendre parole quand Van l’arrêta en regardant durement Dryden :


 


-Explique-toi, Dryden, Comment sais-tu qu’Aurore est Hitomi si tu n’étais pas là ? Et j’exige la vérité car y’a eu assez de traitrise comme ça…


 


Dryden retira ses lunettes et les essuya longuement…


 


-Tu n’as pas à prendre tes grands airs, Van. Je suis marchand et l’une de mes escales est  Opal…Leurs tissus chatoyants brodés d’hermine font fureur dans Toute Gaia. Malheureusement, mon vaisseau fût cloué à terre par une tempête et je fus contraint de prolonger mon séjour à Opal. Plusieurs jours plus tard, alors que j’allais enfin décoller, que ne fût ma surprise de rencontrer Hitomi escorté par les gardes Opaliens…Elle me raconta qu’elle avait été kidnappé de Fanélia mais qu’elle séjournait de son plein gré chez le Roi d’Opal. Et que suite à une invitation, elle allait se rendre à Fanélia déguisée en princesse d’Opal pour rejoindre le cortège de tes prétendues. Même si je ne suis pas du genre à se mêler des affaires des autres contre leur gré, je lui demandai si elle était sûre de sa décision. Elle opina et me demanda de garder le secret au moins jusqu’au bal. Et je lui accordai ma parole, je l’ai même aidé pour son déguisement et pour son apprentissage du savoir-vivre royal. Un soir, je lui ai demandé si elle faisait cela par amour ou par vengeance, elle sourit en disant qu’elle ne voulait pas se venger mais savoir les vrais sentiments de Van et elle ajouta que Heath lui avait proposé un marché : Si Van choisissait Aurore et pas Hitomi, elle devait oublier le Fanélien et d’envisager un avenir possible à Opal. (Dryden eut un sourire en regardant Van) Voilà, si tu penses encore que je suis un traître, tu n’as qu’à me jeter aux cachots.


 


Van sourit tristement et répondit :


 


-Non, je te demande pardon. C’est juste que la traitrise de Jared m’a vraiment marqué…Enfin Allen te racontera…


 


Se rappelant d’un détail, Ce dernier demanda :


 


-Pourquoi tu n’as pas annoncé la traitrise de Jared, tu l’as même dépeint comme héros, Van…


 


-Pas encore, je voudrais lui parler face-à-face avant de décider de son sort…Traite-moi de naïf mais je pense que sa blessure va le désillusionner de Heath et peut-même qu’il consentira à nous aider. Et le fait d’avoir un espion d’Opal, sera un atout négligeable.


 


-Pour ce qui est d’espion, on détient encore Ren…


 


-Non, Ren doit être libéré. Je refuse d’emprisonner des enfants même ceux qui sont aussi machiavélique que le conseiller de guerre de Heath. Mirana ? Est-ce que Jared est conscient ?


 


La reine s’Astria tourna la tête et répondit : -Il est très faible mais il n’a pas sombré dans l’inconscience si c’est ce que tu veux savoir.


 


Van hocha la tête, satisfait. Et pour la première fois depuis qu’il a su le kidnapping de Hitomi, son esprit était clair et ses idées bien organisées.


-Bien. Allen, Veille à ce qu’il ne s’échappe pas. Je suis sûr qu’il a encore des complices qui vont essayer de le faire évader…Quant à moi, je vais de ce pas annoncer ma décision à mon peuple.


 


Allen acquiesça et se dirigea vers l’aile où résidait Jared. Les autres suivirent Van qui se dirigeait vers le front nord du Château. L’aube pointait à peine. Les rayons pâles effleuraient doucement les briques écarlates des maisons perchées de Fanélia.


 


Quelque temps plus tôt, il avait dépêché un messager pour prévenir les Fanéliens que leur Roi allait faire une annonce importante. C’est donc sans surprise que Van, en s’accoudant sur la balustrade principale du palais, retrouva son peuple au complet attendant son discours. Des chuchotements retentissaient mais se turent comme par magie dès que Van leva sa main pour intimer le silence.


 


-Je vous remercie de vous être réuni aussi vite. Ce que j’ai à vous dire est décisif pour moi. Voilà ce soir, j’ai demandé la main de Hitomi Kanzaki, La Fille Des Illusions (Une cacophonie incroyable suivit cette annonce). Mais avant qu’elle ne puisse répondre à ma demande, elle fût kidnappée par le Roi Opal. Le problème c’est qu’en tant que Souverain de Fanélia, je suis rattaché par mes devoirs royaux qui m’interdisent d’aller sauver ma dulcinée. Et là je suis confronté à un dilemme immense : Soit renoncer au trône et aller sauver Hitomi, Soit Rester ici et oublier mon amour ou dernièrement La sauver sans renoncer au trône au risque d’entrainer Fanélia dans un bain de sang…Ces trois décisions me sont toutes difficiles c’est pourquoi je veux que vous décidiez à ma place. Quel que  soit votre choix, je m’inclinerai. Parole de Roi de Fanélia.


 


Il se tut pour laisser à son peuple de juger le poids de ses paroles et décider. Merle chuchota, choquée :


 


-Van, t’es fou. Et s’ils décident que tu dois renoncer à Hitomi, que vas-tu faire ? Tu ne pourras pas vivre sans…


 


-Je sais mais je n’ai pas le choix. Je suis Roi et mon premier devoir c’est de consulter mon peuple dans chaque décision qui les concerne. S’ils veulent que je renonce à Hitomi, je le ferai mais ca ne veut pas dire que je ne la sauverai pas (Il sourit)…Enfin, c’est un peu prématuré de parler de ca, l’important c’est que je fais confiance à mon peuple, il fera le bon choix…C’est…


 


Un garde toussota pour réclamer l’attention de Van :


 


-Majesté, la décision a été prise.


 


Van tourna vers son peuple, le regard déterminé. Un vieil homme avança, s’écartant de la foule, fit face à Van :


 


-Majesté, est-ce que vous aimez la Fille Des Illusions ? Avant de répondre, je voudrais que preniez le temps d’y réfléchir. Et si c’est oui, est-ce que vous l’aimez assez pour sacrifier votre vie pour elle.


 


Van ne sourcilla pas. Il pressentit qu’on allait lui poser ce genre de questions.


 


-Sans hésitation, ma réponse est oui pour vos deux questions.


 


-Et si vous devez choisir entre notre royaume et elle, que feriez-vous ?


 


Van se tut. Il savait que derrière cette question résidait sa crainte.  Il inspira et répondit franchement :


 


-Sincèrement, je ne sais pas. Si vous deviez vous-même un jour faire le choix entre sauver votre famille ou votre bien-aimée, que choisiriez-vous ? Je n’ai pas une réponse précise pour la question mais si possible, je choisirai les deux.


 


Le vieil homme hocha la tête avec un air pénétré, se tourna vers la foule qui avait retenu son foule jusqu’ici. Soudain, les acclamations s’élevèrent dans les airs : Longue Vie au Roi de Fanélia et Vive la Reine Hitomi.


 


Van sourit et s’inclina profondément devant son peuple. Puis faisant volte-face, il déclara :


 


-Allons faire une petite visite à Jared.


 


**************************************************************


 


Quelques minutes plus tôt,


 


Dans la pénombre du couloir, une silhouette menue se faufila agilement en évitant les flasques de lumières qui se faufilaient timidement des fenêtres entrouvertes. Il devait LE sauver. Son maitre a été découvert et risquait la pendaison pour traitrise royale.


 


Devant la porte de Jared, il hésita. Pas de gardes ? Il avait pourtant emmené une senteur soporifique pour endormir les gardiens mais il parait que ce ne serait pas nécessaire. Il fit tourner doucement la poignée de la porte en étouffant les grincements qui le trahiraient. Il se dirigea après rapidement vers le lit où le blessé dormait en tournant le dos à la porte. Il ne distinguait pas les traits de Jared mais il devinait son souffle régulier et assoupi. En se penchant pour s’approcher, le blessé, vif comme l’éclair bondit du lit et posa son épée sur le cou de l’inconnu. Ce dernier balbutia :


 


-Maître c’est moi, Silver…Nous devons filer d’ici avant qu’on vienne vous…


 


La prise sur Silver s’affermit et une voix inconnue pour lui s’éleva :


 


-Van avait raison, il y’a encore un traître parmi nous…


 


Allen raffermit sa prise sur son épée et demanda durement :


 


-Qui es-tu et quelle relation entretiens-tu avec Jared ? Parle ou je te tue…


 


Silver trembla mais ne baissa pas les yeux. Il répondit avec arrogance :


 


-Tuez-moi alors, jamais je ne trahirai mon maître.


 


Allen détailla l’enfant qui osait lui faire face. A peine âgée de quinze ans, estima-t-il. Des cheveux roux flamboyants et des yeux piquetés de vert. Et un caractère rebelle qui cachait mal sa peur pour son maitre. Allen décida de jouer sur cette carte :


 


-Puisque que tu ne crains pas la mort, je pense que je devrais torturer Jared encore plus pour savoir qui tu es.


 


Il sourit d’un air carnassier qui fit écarquiller les yeux de Silver de crainte. Ce dernier tressaillit en pensant aux souffrances de son maître s’il continuait de se taire et jugea qu’il valait mieux parler :


 


-Mon nom est Silver, je suis d’Opal. Maître Jared m’a sauvé la vie et recueilli, il y’a quelques années de cela.


 


-Que sais-tu des agissements de ton maître ?


 


Silver haussa les épaules et répondit d’une voix atone :


 


-Je suis complice dans tous ses actes. J’ai un pouvoir ténu qui permet d’exacerber ou d’atténuer les sentiments des gens. Je l’ai utilisé sur le Roi de Fanélia pour exacerber son désir pour Hitomi pour qu’il la violente et ainsi créer la discorde nécessaire pour les séparer assez suffisamment pour les éloigner l’un de l’autre et permettre à Sa Majesté Heath de kidnapper la fille.


 


Avant qu’Allen, choqué par ces paroles ne puisse parler, Une voix  froide et coupante s’éleva depuis la porte :


 


-Alors c’est toi le salaud qui a manipulé mes sentiments et fait fuir Hitomi …


 


Van avança vers le jeune garçon. Terrifié, ce dernier se débattit pour se libérer de la prise d’Allen en vain. Van attrapa l’enfant par le col et le tira violemment vers lui. Il le traina à sa suite vers la chambre adjacente qu’il ouvrit sans ménagement en déclarant promptement :


 


-Jared, nous allons régler notre différent ici et maintenant.


 


D’une poussée violente, il jeta Silver à terre et sortit son épée qu’il pointa vers l’enfant et regardant Jared droit dans les yeux :


 


-Cet enfant a avoué ses méfaits et tu sais quel est le châtiment appliqué pour une offense royal, n’est-ce pas Jared ?


 


Ce dernier, se redressa difficilement du lit. Sa blessure le tiraillait mais il fit mine d’ignorer cette douleur et répondit d’une voix égal :


 


-Tu n’oseras jamais faire mal un enfant…Tu…


 


Van ricana et répliqua :


 


-Ah vraiment, mon cher ? Sache alors que ca m’est égal qu’il soit un enfant ou un adulte, ton comparse m’a failli faire blesser Hitomi. Oui, j’ai faillit la violer et la blesser à jamais, Jared !! C’est ca le sort que tu voulais réserver à celle que tu prétends aimer.


 


Jared croisa les bras et renifla avec mépris :


 


-Je savais que tu ne le ferais pas. En plus j’étais à deux pas de là pour t’éviter le dérapage. Tu crois vraiment que je t’aurai laissé faire…Dans tes rêves, mon vieil ami …


 


-Et dans les tiennes aussi, car grâce à toi, Heath a réussi à nous prendre Hitomi. Tu es content de la savoir dans ses bras maintenant, espèce d’idiot ?…Ton partenaire t’as floué et t’as laissé à moitié mort…


 


Jared serra le poing et répondit avec hargne :


 


-T’inquiètes pas, je lui ferai payer cet affront avec sa vie. Il ne paie rien d’attendre…


 


Van rangea son épée et avança tranquillement vers Jared. Soudain, il abattit son poing sur la mâchoire de son conseiller de guerre puis il l’empoigna par sa veste :


 


-Tu crois vraiment que je te laisserai libre après ta traitrise. Donne-moi une seule raison valable pour ne pas te pendre après ce que tu m’as fait…


 


Jared de dégagea avec rudesse de la poigne du Fanélien ce qui ouvrir sa blessure. Il grimaça mais répondit :


 


-Tue-moi si tu veux mais après avoir sauvé Hitomi. Nous ne devons pas gaspiller notre temps ici. Heath est machiavélique, il réussira d’une manière et d’une autre à convaincre Hitomi de l‘épouser le plus tôt possible. Nous devons différer notre problème pour l’instant. Quand Hitomi sera sauvé, je répondrai à tes insultes. Allons-y.


 


Van ne répondit pas. Il regardait le sang s’étaler sur la veste de son conseiller de guerre. Et pourtant ce dernier ne fléchit pas, il ne se tenait debout que par force de détermination. Il soupira :


 


-D’accord, tu m’accompagnes à Opal, mais (Ses yeux se durcirent, il tenait à se faire comprendre) au moindre faux-pas, je te tue et je tue ton complice. Tu te tiendras à mes ordres aussi. Et quand Hitomi sera sauvé, nous réglerons notre problème d’homme à homme. Pour l’instant, repose-toi. Je t’enverrai Mirana pour qu’elle te soigne ta blessure.


 


Van attrapa Silver, qui était resté immobile pendant cet échange, et le traina derrière lui en fermant la porte derrière lui.

Joyeux anniversaire, moi ^-^

le 27/09/2009 à 19h48

Le 28 septembre 1988 a vu naître une petite fille curieuse...Une fille qui en grandissant rêvait de devenir écrivain. Pourquoi? Eh bien à part qu'elle adore énormément écrire, elle aime par dessus-tout faire rêver les autres. Les voir pénétrer le monde des rêves et donjons...Les voir rire, s'inquiéter, aimer ou même verser une petite larme pour leur personnage préféré.


Et puis un jour cette fille a rencontré Van et elle en est tombée amoureuse (Enfin amoureuse comme peut l'étre une personne réelle envers un personnage d'anime ^-^ ). Elle a suivie comme vous son histoire et a détesté la fin!!!!!Que décide donc cette passionnée d'écriture et de Van? Eh bien c'est logique, elle décide de recréer une suite plausible pour son petit amour Vanounet xD...


Demain cette fille aura 21 ans. Elle a mûri, choisi sa vocation professionnelle mais son coeur reste et restera ailleurs (Bien qu'elle aime son domaine d'étude -informatique-. Elle veut devenir programmeur et analyste) . Son rêve d'enfant ne l'a pas laché. La preuve, elle a crée ce blog pour vous amuser et pour réaliser son rêve....


Vous avez surement compris que cette fille c'est moi ^-^...Demain, j'aurai 21 ans mais je suis toujours folle des mangas et Van...Et je n'ai pas l'intention d'arrêter ma fic (Même s'il arrive que je disparaisse pendant des mois. J'étais en vacances ^-^).


Comme cadeau d'anniversaire que je me suis faite et que je vous fait à vous aussi, je vous invite à lire le chapitre 18 de la fic. J'espère que ca vous plaiera même si c'est un peu court  *Sniff*...


Je voudrais en profiter pour remercier tous ceux qui m'ont soutenu tout au long de mon aventure et je voudrais vous dire que je suis heureuse que vous ayez apprécié le chapitre des révélations. Je nomme:


Jessica, que j'adore. J'espère que ton déménagement s'est bien passé et que tu reviendra bientôt parmi nous. Bisous.


Kagome qui me fait rougir de plaisir avec ses paroles. je suis heureuse de te retrouver à chaque chapitre et je suis super happy que j'étais à la hauteur de tes attentes. Merci!!!!


Tchii Un grand merci d'être toujours fidèle à ma fic. C'est pour vous que je continue. J'espère que tu t'amuses à me lire autant que je m'amuse à vous écrire....^-^


pangolin Je te souhaite la bienvenue parmi nous. Je te remercie pour tes compliments et n'hésite pas venir de temps en temps pour lire la suite. Ca me fait toujours plaisir de savoir que vous appréciez ma fic...


Tica ne pleure pas *Gros câlins*. Hitomi est stupide (J'ai envie parfois de la tuer ^-^). Qui peut quitter un gars tel que Van?!!C'est de la folie.Heuresement qu'on est là pour le consoler, n'est-ce pas? Enfin merci pour tes compliments, j'espère que tu vas aimer la suite


eudox Je sui ravie que les faits concordaient et que j'ai pu te contenter xD (C'est devenu un devoir *Rires*)...Je te remercie d'être toujours là pour me commenter. Tu sais que cela fait toujours plaisir de t'avoir parmi nous!!


chikage Encore -et toujours merci- de me remonter le moral. J'espère que la suite te plaiera encore plus


lirlandojaponaise Je vois que vous avez tous découvert la supercherie avant que je ne la révèle moi-même.  Et bien bravo!!Je te dis et aux autre chapeau!!Je suis heureuse que tu aies aimé ce chapitre. C'était l'un des plus important que j'ai eu à écrire...Merci de me soutenir!!


béatrice Une fan de plus? Eh bien vous me faites réellement rougir d'embarras. je ne sais plus quoi dire...à part merci d'être au rendez-vous et d'apprécier ma fic. Merci beaucoup


essi  Je te souhaite la re-bienvenue. J'espère que ton retour sera synonyme de beaucoup de visite. Je suis désolée de vous avoir laissé pendant longtemps sans nouveaux chapitres. Il est vrai que j'avais l'intention d'abandonner un moment mais ce n'est plus le cas. J'ai l'intention d'aller jusqu'au bout cette fois(Et même si je disparais pendant des mois, ca sera juste que je serai occupée dans ma vie privée et non l'abandon de ma fic)...Je te remercie beaucoup pour tes paroles encourageantes et de ton retour


P.S: Tu as été assez compréhensible pour moi xD


Je suis vraiment heureuse que vous soyez là et que vous m'encouragiez. Je remercie aussi les autres lecteurs anonymes. Le fait que vous reveniez voir mon blog prouve que vous aimez ma fanfic.


Sur ce, je vous souhaite bonne lecture.


P.S: L'image est de Li Ren de Hanasakeru Seishounen, mon nouveau coup de coeur en matière d'anime. J'ai juste ajouté le Joyeux anniversaire, Hajar pour fêter mon anniversaire xD.


Bisous à tous

fanfiction d'esca chapitre 18

le 27/09/2009 à 19h44









Chapitre 18: Le temps des décisions…


 


Dans le château royal d’Opal


 


Une colonne de lumière bleue illumina pendant une fraction de seconde la chambre avant de disparaître laissant derrière elle une forme recroquevillée sur elle-même…Hitomi…Elle pleurait. Elle avait perdu Van…Une partie d’elle-même. Comment pourrait-elle vivre après ça !!Heureusement qu’elle pût compter sur Heath qui lui avait évité de se couvrir totalement de honte. Van l’avait oublié…L’a-t-il un jour aimé ?!! Elle savait à quel point il aimait son pays…Si pour sauver son royaume, il devait  feindre d’aimer la Fille des Illusions et bien, il l’aurait fait, non ? A cette idée, ses larmes coulèrent encore…Et dire qu’elle lui avait laissé le bénéfice du doute !!Si seulement elle pouvait contraindre son cœur à le haïr !! Ce cœur traître qui battait la chamade quand il croisait le cœur de son ange !!!


 


Elle se traina vers son lit où elle jeta fatiguée, brisée par tous ces émotions. Elle aspirait à dormir. Dormir éternellement et oublier…


 


A cet instant, une lumière bleue l’aveugla…Heath. Il s’approcha d’elle et la prit dans ses bras. Il ne dit rien. Elle lui fût reconnaissante. Il était là pour elle, pour la réconforter et la consoler sans exiger rien de plus. Elle le serra et pleura…pleura longtemps jusqu’à ce ses larmes soient taries. Pendant plusieurs minutes ou heures (elle avait perdu la notion du temps), elle resta ainsi tirant réconfort de la chaleur de Heath puis brisant le silence, elle murmura d’une voix brisée :


 


-Heath, je….


                       


-Chut, tu n’as pas besoin de te justifier…Je ne t’obligerai même pas à tenir ta promesse de tout à l’heure. Tu es libre, ma princesse. Si tu veux retourner à ton monde ou rester ici, je respecterai ton choix. Mais pour l’instant, je veux que tu te reposes.


 


Il la posa doucement sur le lit, arrangea doucement l’oreiller sous elle et faisant mine de se lever, Hitomi lui retint la main :


 


-S’il te plait, reste avec moi. Je veux…


 


Posant un doigt sur les lèvres, il lui sourit et se rassit près d’elle.


 


-Si c’est ce que tu veux et autant que tu le souhaites. Maintenant ferme les yeux…


 


-Je ne veux pas dormir…Je vais encore rêver de …lui.


 


Sans un mot, Heath se leva et quitta la chambre. Avant que Hitomi n’eût le temps de protester, il revint avec un petit flacon. Il s’approcha d’une carafe remplie d’eau posé sur la table de chevet et en versa un peu dans un verre et y mit le liquide blanc du flacon. Il revint vers Hitomi et lui tendit le verre :


 


-Bois ça. Cela va te permettre de t’endormir rapidement. Je t’assure que tu ne vas pas faire ni de rêves ni de cauchemars, ajouta-t-il en la voyant hésiter.


 


En temps normal, elle aurait refusé de boire des « calmants » pour dormir mais…elle prit le verre et but son contenu. Tiens, ca avait un goût plutôt…sucré.


Un instant plus tard, elle sentit les ténèbres l’envahir…Heath n’eût que le temps de lui retirer le verre avant qu’elle ne tombe dans les bras de Morphée….


 


**************************************************


 


Van savait où il allait…Si ce salaud croyait qu’il allait renoncer à reprendre Hitomi si facilement, il se trompait. Et Hitomi qui pensait… (Il serra plus fermement son épée) qu’il l’avait remplacé !!Vraiment l’ennemi avait bien manœuvré pour les séparer…Mais Van n’avait pas dit son dernier mot.


 


Il se posa près de la clairière où gît la tombe de son frère Folken et…Escaflowne. Il s’approcha de la tombe et murmura :


 


-Folken, je sais que je t’ai promis de ne plus réveiller Escaflowne mais tu conviendras avec moi que c’est un cas majeur…


 


Ceci dit, il s’agenouilla et commença à creuser un monticule de terre près de la sépulture. Quelques secondes plus tard, il en sortit l’Energist d’Escaflowne qu’il épousseta…Maintenant il ne lui restait qu’à faire le pacte du sang. Il prit son épée et blessa son doigt. Les gouttes de son sang s’égouttèrent sur la pierre qui émit une faible lueur…Il s’approcha de son Guymelef Escaflowne, monta sur son pied et s’apprêta à faire entrer la pierre dans le cœur de son dragon-robot quand soudain une main lui saisit le bras et le tira en arrière. Il tomba à la renverse.


 


Furieux, Van se mit debout et s’apprêta à charrier l’imprudent. Qui osait arrêter le roi de Fanélia pendant le rituel pour réveiller Escaflowne?!! Les mots moururent quand il vit que son « agresseur » était une femme !! Mais il n’arrivait pas à distinguer ses traits.


 


-Je suis heureuse d’avoir pu vous arrêter à temps, dit-elle d’une voix douce.


 


Elle s’approcha de lui. Cette fois, il la reconnut, c’était la suivante d’Aur…non de Hitomi !!Mais que faisait-elle là ?


 


-Je devrais peut-être me présenter. Je m’appelle Tina.


 


-Eh bien, Tina ou peu importe votre nom  ce que je voudrais savoir moi c’est que faites-vous ici ? Et de quel droit m’arrêtez-vous ainsi d’activer mon guymelef ?


 


Van était furieux. Cette femme était une Opalienne donc l’ennemi…Il avait hâte de se débarrasser d’elle le plus vite possible pour aller sauver Hitomi.


 


-Avant de me juger, je voudrais que vous m’écoutiez. Je considère Hitomi comme ma fille ou comme une petite sœur. Je ne lui veux aucun mal…Si j’avais voulu m’enfuir, je l’aurai fait mais j’ai promis d’accomplir une dernière chose avant de m’en aller et ceci même au péril de ma vie.


 


-Je ne tue pas les femmes…même ennemies, riposta Van agacé.


 


-Je me suis mal fait comprendre…Enfin, je suis ici en tant que messagère.


 


-Si c’est un message de Heath, vous pouvez vous en aller dès maintenant. J’ai pris ma décision et c’est irrévocable…


 


-Non…Le message provient de Hitomi.


 


-Hitomi ? Mais elle est partie !!


 


-Majesté, laissez-moi m’expliquer…Avant de venir au bal, Hitomi m’a demandé de vous délivrer un message au cas où vous aurait demandé à Hit… non Aurore au mariage. Elle savait que vous n’allez pas abandonner facilement c’est pourquoi elle m’a demandé de quitter le bal et de venir ici à l’instant où vous l’avez entrainé vers le balcon. Elle avait pressenti que vous allez réveiller Escaflowne pour venir vous venger de Heath. Et ce n’est pas ce qu’elle veut.


Elle lui tendit un parchemin qu’il déroula. Ses mains tremblèrent à chaque mot lu


 


« Van, je ne veux pas que tu viennes me sauver. Oublie-moi et refais ta vie avec une autre. Si tu t’entêtes à poursuivre ta vengeance, Heath n’hésitera pas à massacrer Fanélia ou même Gaia et cette fois, je ne pourrai pas le stopper. Je t’en conjure fais ce que je te dis. Rappelles-toi la promesse que tu m’avais faite cette nuit près de la clairière. Et n’oublies pas qu’en tant que roi de Fanélia, tu as des devoirs envers ton peuple et ton premier devoir c’est d’en assurer la sécurité. Je ne veux me sentir coupable de la mort de quelqu’un par ma faute. Et une dernière chose : si tu tues Heath, je ne te le pardonnerai jamais.


Hitomi Kanzaki »


 


Van froissa le message et le mit dans sa poche. Cette nuit-là près de la clairière, elle lui avait dit s’il t’arrive quoique ce soit, j’en mourrai. Elle lui avait promis de l’épouser !!


 


Tina se racla la gorge.


 


-Qu’avez-décidé, Majesté?


 


Van ne répondit pas tout de suite. Le message de Hitomi lui avait rappelait de manière cuisante son devoir royal qui allait à l’encontre de son désir de sauver son amour…


 


-Elle a raison, soupira le Fanélien. Je dois faire mon devoir de Roi en premier.


 


Le visage de Tina s’éclaira…Elle était heureuse qu’il entende raison.


 


-Je suis soulagée que…


 


Mais sa joie fût de courte durée. Van se dirigea vers Escaflowne et y introduit l’Energist. Le cockpit s’ouvrit et le Fanélien s’y glissa…


 


-Attendez mais vous venez de dire que…


 


Van la regarda avec des  yeux flamboyant de détermination.


 


-Je retourne à Fanelia pour abdiquer du trône en faveur de Merle. Je renonce à mon statut de Roi et je file à Opal sauver Hitomi. Et si je suis obligé, je combattrai Heath en duel. D’homme à homme.


 


Tina sentit une terreur à l’état pur l’envahir. Hitomi allait mourir de chagrin s’il arrivait quoique ce soit au Fanélien. Elle devait à tout prix l’arrêter. Si elle le laissait y aller maintenant, il allait vraiment mourir atrocement. Elle connaissait Heath. C’était un épéiste et un combattant hors pair qui n’avait jamais perdu de sa vie et si l’enjeu était Hitomi, alors il sera…sans merci contre ses ennemis. Elle fit une dernière tentative pour l’arrêter:


 


-Majesté, je vous en supplie…Hitomi ne voudrait pas que vous vous sacrifiez ainsi. Elle m’a demandé de vous rappeler votre promesse de rester prudent et ne pas vous exposer au danger. Vous l’aimez, n’est-ce pas ? Alors par amour pour elle, renoncez à votre projet inconscient !!


 


Van sourit. Un sourire carnassier… et avant de fermer le cockpit, il cria :


 


-Tina, retourne à Opal et dis ceci à Hitomi : Si elle souhaite tellement à ce que je tienne ma promesse, elle devrait tenir la sienne : M’épouser. Et je ferai en sorte qu’elle le fasse.


 


Sans lui laisser le temps de répliquer, Van changea Escaflowne en sa forme de dragon et retourna vers le château…


 


Révélations!!!

le 12/07/2009 à 01h31

Hi les amis,


Me revoilà avec un chapitre très attendu. Le chapitre de la révélation!!! Je sais que je suis en retard mais cette fois, c'était prémédité, je voulais vous donner le meilleur de moi-même. C'est la seule raison pour laquelle j'ai pris mon temps et j'ai acheté le DVD d'escaflowne pour le re-revisionner. Je vous avoue que j'avais beaucoup d'idées en tête pour ce chapitre. Je ne sais d'ailleurs pas comment vous allez réagir face à ce chapitre...J'espère que vous allez l'aimer, parce que j'ai mis une part de moi-même dedans...Mes sentiments. En tant qu'écrivain, je me dois d'être objective mais mon côté humain me pousse à m'investir et à devenir l'un de mes personnages, le temps d'un chapitre ou plus.


Je voudrais aussi ne pas oublier que sans les encouragements de mes lecteurs et amis, je n'aurai jamais continué l'aventure, je voudrais nommer aujourd'hui:


-lirlandojaponaise pour être la première à commenter le chapitre précedent. J'espère que tu continuera à suivre mon histoire.


-Sas encore et toujours ma lectrice assidue. J'espère que tu vas adorer le "goût" de ce chapitre ^-^.


-Tchii  une autre habituée de ma fic qui j'ose espérer me donnera son avis sur ce chapitre.


-Tica J'ai reçu beaucoup de messages privés ces derniers années qui m'ont incités à continuer l'histoire!!J'espère que tu vas aimer la suite et que tu prendra la peine de me laisser ton avis de temps en temps. ca fait toujours plaisr ^-^.


Au fait pour http://www.fanfic-fr.net/ , je voudrais t'expliquer et aux autres mon refus temporaire d'y publier ma fic...Il y'avait quelque temps, une fille qui a plagié une partie de ma fic sur fanfic-fr et je n'ai pas beaucoup apprécié. Je suis arrivée à résoudre le problème à l'amiable mais depuis, je garde un peu du ressentiment pour ce site...Je ne dis pas que je n'y penserai pas plus tard mais pour l'instant, je préfère que mes lecteurs de ce blog gardent l'exclusivité de lire ma fanfic en premier...Peut-être quand je finirai ma fic. Qui sait?


Je te remercie de me le proposer quand même; je sais que cela vient des meilleurs intentions. Hontoni arigatô gozaimasu (Merci infiniment).


-Chikage J'apprécie vraiment tes encouragements pour chacun de mes chapitres. Ca me remonte le moral et me motive à écrire plus ^^.


-eudox j'espère que j'ai pu répondre à toutes tes questions et plus encore.


Et enfin Jessica qui m'a envoyé un petit message privé sur mon mail. j'espère que tu as aimé ma surprise. J'espère que tu me donnerais ton avis sur ce chapitre. ^-^.


J'espère que j'ai oublié personne sinon je vais me suicider!!!Je vous remercie vraiment pour vos commentaires et encouragements. N'oubliez pas de donner votre avis et réactions sur ce chapitre.


Bonne lecture!!!

fanfiction d'esca chapitre 17

le 12/07/2009 à 00h48

Chapitre 17: Le bal…des révélations ?

 

 

 

Jour du bal : Le matin

 

-C’est le grand jour pour vous, Majesté, déclara joyeusement Lise. J’espère que vous avez fait votre choix…Les princesses étaient si excitées, hier après-midi, quand vous avez décidé de leur consacrer quelques heures de votre temps.

 

Van grogna. Ses conseillers l’ont harcelé pour qu’il passe plus de temps avec les autres princesses. « Il faut que vous goûtez à tous les mets qu’on vous offre avant de choisir le meilleur, non ? C’est la même chose avec les fiancées» avait conclu le plus âgé avec un air paternel si agaçant. Si bien, qu’il a été obligé de rester confiné dans la salle de trône à s’extasier devant telle la virtuosité de chant de telle princesse ou les qualités de poétesse d’une autre…etc. Bien que le spectacle valait la peine (Certaines princesses étaient vraiment talentueuses !!) , il aurait aimé échapper à la foule féminine qui faisait le maximum pour attirer son attention. Et ce n’était rien devant les mères des princesses qui tenait à lui démontrer à force de détails les qualités de leurs petites chéries (Qui méritent de devenir Reine De Fanélia). Puis ce fût le tour d’Aurore, celle-ci avait demandé et un couteau et une table ronde où elle posa  quelques pierreries non taillées d’un bleu chatoyant : Des saphirs d’une beauté rare…Fermant les yeux un instant, elle inspira profondément. On dirait qu’elle était en train de se concentrer…Puis se décidant, elle s’assit devant la table et prit un coutelas et commença à tailler l’une des pierres avec une rapidité étonnante. Toute l’assemblée regardait éberluée la pierre prendre lentement la forme d’un ange aux ailes déployés. Quand elle finit l’ange, elle prit un autre saphir. Cette fois, on aurait dit qu’elle façonnait une forme plus compliquée car cela lui prit plus de temps. Elle s’arrêtait aussi de temps en temps pour juger son travail avant de se remettre. Personne ne parlait : Tout le monde retenait son souffle comme s’ils avaient peur de détruire la concentration de la jeune princesse…Enfin, elle posa son coutelas et regarda satisfaite son chef d’œuvre fini : Une délicate petite sculpture bleue d’une mère à l’air apaisé portant un petit angelot…Les applaudissements fusèrent de part et d’autres de la salle. La démonstration était époustouflante. Aurore s’inclina devant son public et porta ses créations à Van.

 

-J’espère que vous accepteriez ces menus présents, Majesté ?

 

Van prit les deux pierres et les exposa à la lumière. C’était des œuvres d’art. Jamais de sa vie, il n’avait jamais vu d’aussi beau. Le petit ange avait une expression sur son visage impossible à décrire. Un mélange de joie et de peur mêlés : Il  lui rappelait la première fois où il a essayé de voler par lui-même. La deuxième dégageait un tel sentiment maternel qu’il eut le cœur serré : Il aurait aimé voir un jour Hitomi porter son enfant comme la petite figurine….

 

-Waouh, c’est incroyable. Où avez-vous appris à tailler des bijoux de cette manière ? Demanda Van avec une voix enrouée.

 

Aurore ne répondit pas tout de suite. Ses mains tremblaient encore de l’effort déployé. Elle avait un regard vague puis elle répondit :

 

-Mon grand-père aimait tailler les bijoux et il m’a appris à le faire…, dit-elle.

 

-Majesté… MAJESTE !!

 

Van regarda Lisa qui arborait une mine réprobatrice. Il ne faisait que songer aux événements d’hier !!, songea le Fanélien irrité. Ce n’est pas un crime quand même.

 

-Les princesses étaient fabuleuses hier, continua Lise d’une voix satisfaites. Elles doivent vraiment désirer vous épouser pour avoir déployé de tels talents. Mon préféré est d’ailleurs celle de la princesse d’Opal. Elle…

 

Van ne l’écoutait plus. Il était en train de penser qu’il allait lui demander sa main cette nuit. Cela ne le réjouissait guère. Il allait donner à Aurore des espoirs vains qu’il devra détruire aussitôt avoir retrouvé Hitomi…

 

Il ne faut pas oublier que ta priorité est Hitomi !!Si tu ne t’exécutes pas aux ordres de tes ennemis, c’est elle qui en pâtira.

 

Il essaya d’imaginer Hitomi blessée ou pire…Il serra les poings. NON !!!Il devait poursuivre la supercherie jusqu’au bout. Ils voulaient le voir fiancé ? Soit, il le sera. Mais il leur fera payer ça très, très cher. Rassemblant tout son sang-froid, il se tourna vers son interlocutrice :

 

-Lise, tout est préparé pour cette nuit ?  Je veux que tout soit parfait.

 

Surprise, Lise regarda son roi sans répondre. C’est la première fois qu’elle le voyait s’intéresser aux préparatifs pour ces fiançailles. Elle avait désespéré de le voir amorphe aux charmes de ses protégées !!Mais le voilà impatient et heureux enfin. Elle répondit volubile :

 

-Oui, tout est prêt. Nous attendons avec impatience que vous choisissez l’élue de votre cœur et reine de Fanélia…

 

-Bien !!Alors je ferai de mon mieux pour combler les attentes de mon peuple, répondit-il en souriant. Et pour sauver Hitomi , finit-il intérieurement.

 

**************************************************************

 

Jour du bal : L’après-midi

 

Heath avançait de pas rapides. Il n’avait cure des regards énamourés qu’il suscitait dans son passage. Il se dirigeait vers la chambre d’Aurore. Il savait qu’elle devait se préparer au bal. Mais il devait lui parler. Avant.

 

            Il toqua la porte. On lui ouvrit la porte…Il entra et s’arrêta, le souffle coupé. Elle était belle !!Elle portait une robe de satin longue blanche qui luisait discrètement. Comme ornement, elle avait opté pour une rivière de diamants, sa tiare de princesse et la bague qu’il lui a offerte…Elle était vraiment Majestueuse…Non elle ressemblait à un ange…Il sourit et posa le genou devant la belle créature.

 

-Je serai honoré et fier d’avoir votre bras sur mon coude cette nuit, ma princesse.

 

La princesse en question sourit nerveusement. Cette nuit, elle sera fixée…Heath la regardait, songeur :

 

-Anxieuse ?

 

-Oui, je sais que tout ceci est mon idée. Je te suis d’ailleurs reconnaissante pour tout ce que tu as fait pour moi mais…

 

-Tu as peur qu’il te trahit, n’est-ce pas ? Tu sais ? Il n’est pas trop tard, je peux demander qu’on nous prépare nos bagages et…

 

Elle secoua sa tête farouchement. Elle avait une lueur étrange dans ses yeux :

 

-Je veux savoir !!C’est important pour moi…

 

Heath la prit par les épaules :

 

-Est-ce si important que tu veux prendre le risque d’avoir le cœur brisé ?

 

Elle hésita. Elle savait que Heath était prêt à lever son armée au seul signe de son doigt et massacrer Fanélia si elle le voulait. Il a juré de la protéger au péril de sa vie. Elle et ses sentiments. Elle sentit une bouffée de tendresse pour Heath. Elle le serra dans ses bras. Il fût surpris par son geste mais ne se défila pas. Il l’entoura aussi de ses bras musclés et lui chuchota dans la chevelure :

 

-Je veux t’épargner cette tristesse, s’il te plait. Je ferai n’importe quoi si tu acceptes de quitter Fanélia cette nuit…Je ne te demanderai plus rien…Tu seras libre de t’en aller.

 

-Non, je reste. Je veux savoir. Promets-moi juste de rester dans les environs, cette nuit.

 

-Cette nuit et jusqu’à la fin de ma vie, promit-il.

 

Il se tourna vers la 3ème personne qui se trouvait dans la pièce :

 

-Tina. Veille sur elle, veux-tu ? Ce soir, je veux que tout le monde sache quel joyau se cachait dans les couffins d’Opal.

 

Il se tourna vers sa princesse, embrassa sa main à l’endroit exact où brillait la bague sertie de diamants, son vrai lien avec la jeune femme puis sortit…

 

******************************************************

 

Jour du bal : Le soir

 

Un brouhaha impressionnant régnait dans la salle. Les conseillers se frottaient les mains de satisfaction. Bientôt, le roi allait assurer la pérennité de son sang royal avec un héritier. Il s’est enfin décidé à remplir son devoir, chuchota le plus âgé d’entre eux avec un air extasié. Les jeunes filles gloussaient derrière leurs éventails. Elles avaient hâte de voir le fruit de leurs minauderies de ces trois jours. Elles avaient décidé d’accepter le choix du Roi sans rancune l’une à l’autre. D’ailleurs, il y’avait toujours un roi beau et jeune encore célibataire, non ? Il était d’ailleurs ici-même. Dans son habit de soirée d’un bleu aigue-marine avec ses cheveux qui captaient toutes les lumières, Heath était magnifique. Jouant distraitement avec le pommeau de son épée, ce dernier regardait la porte avec un air impatient. Elle était en retard…Que faisait-elle encore ? Il était allé dans sa chambre mais Tina lui avait dit d’aller attendre dans la salle. Mais que diable complotaient-elles ?

 

Soudain, on annonça :

 

-Princesse Aurore Ciel Emerald d’Opal et sa suivante Tina Ruby Garnet.

 

Tout s’expliquait, comprit Heath. Aurore voulait un réconfort féminin. Il ne voyait d’ailleurs pas d’inconvénient. Elle s’approcha de lui, hésitante. Il lui sourit et prit sa main tendue et la posa sur son coude puis mit celle de Tina sur l’autre. Il rétorqua malicieusement :

 

-Ce soir, je suis honorée d’escorter les plus belles et délicieuses dames de Gaia !!!

 

Tina gloussa. Elle savait que Heath essayait de détendre l’atmosphère car il avait remarqué qu’Aurore était encore un peu nerveuse. Et cela avait bien fonctionné : La jeune fille sourit.

 

Pas très loin, Van regardait la foule avec un air imperturbable. Il avait dans sa poche la bague de fiançailles et était prêt à faire sa proposition quand le moment sera propice. Il ne voulait pas le faire en public, il en avait convenu avec ses conseillers avec ce point. Peut-être dans un endroit discret, loin de la foule… 

 

Il avait opté pour un habit de soirée noir très sobre qui lui allait à ravir à en juger par les regards admiratifs de ses prétendantes. Sans oublier l’épée royale qui brillait de milles feux. 

 

Tout près de lui, Allen regardait nerveusement Séréna flirter outrageusement avec Gadès, Son second sur les croisades. Cid quant à lui discutait avec quelques marchands qui venaient d’arriver le jour-même à Fanélia. Par contre, Mirana n’était visible nulle part. Van se demanda où a-t-elle bien pu aller ? Et Merle d’ailleurs ? Etait-elle encore fâchée ? Elle a refusé de lui adresser la parole ce matin. Il soupira. Tout se liguait contre lui ces derniers jours…

 

Soudain, il l’aperçut…Aurore irradiait de beauté dans sa robe blanche. Elle ressemblait tant à ….Non, je ne dois pas penser à elle maintenant.

 

Il avança en souriant vers le trio : Aurore, Heath et…Il ne connaissait pas la suivante d’Aurore. Mais elle paraissait si douce. Il s’inclina devant elles et attrapa la main d’Aurore alors que les musiciens entamaient une musique douce.

 

-Pourrez-vous m’accorder cette dance, princesse ?

 

Aurore se retourna vers Heath qui avait mis sa main sur son épaule et l’interrogea du regard. Silencieusement, il resserra son étreinte et ferma les yeux pour les ouvrir l’instant d’après et acquiescer discrètement.

 

-Avec plaisir, Majesté.

Van guida sa cavalière vers la piste de danse et l’enlaça. Ils murent en silence puis Van lui chuchota :

 

-Vous êtes vraiment belle ce soir, princesse.

 

Aurore sourit. Un sourire timide et lui répondit :

 

-Vous de même, Majesté.

 

- Appelez-moi Van. Je n’aime pas beaucoup qu’on s’adresse à moi d’une manière aussi officielle.

 

Aurore ne répondit pas. Elle paraissait plongée dans ses pensées ou souvenirs. Soudain, elle l’enlaça encore. Van sursauta mais ne se défila pas. Devenait-elle plus audacieuse ? Se demanda-t-il. Mais elle ne s’expliqua pas, elle resta comme ca, nichée entre ses bras. Il sentait son cœur battre la chamade !!! Soudain, elle le lâcha et s’inclina :

 

-Je ne voudrais pas vous monopoliser davantage. Il faut que vous passiez du temps avec les autres princesses. Je vous remercie pour la danse.

 

Puis elle quitta la pista. Van ne comprenait plus rien. Pourquoi l’avait-elle enlacée si pour le quitter l’instant d’après…Vraiment, les femmes sont des créatures bizarres. Et puis il ne voulait pas passer plus de temps avec ces princesses qui le regardaient avec un air énamouré. Il voulait rester avec Aurore. Seulement elle. Qu’y avait-il de mal à profiter de sa ressemblance avec Hitomi. Il aura l’occasion de s’excuser après. Il se dirigea vers Aurore qui s’entretenait avec la femme qui l’accompagnait. Puis il demanda d’une voix pressée :

 

-Princesse, je voudrais discuter avec vous. Voulez-vous bien me suivre ?

 

Aurore le regarda surprise avec une lueur étrange aux yeux. On aurait dit qu’elle avait peur. Mais de quoi ? Mais sans broncher, elle acquiesça et le suivit vers le balcon désert. On pouvait y apercevoir toute Fanélia. Aurora s’accouda sur la balustrade et contempla le paysage en silence. Elle se retourna en entendant le Fanélien se racler la gorge.

 

-Princesse, je m’excuse de la façon dont je vous entrainais ici et je sais que c’est un peu soudain ce que je veux dire. Voilà je …

 

Il posa un genou sur terre et mit sa main dans sa poche. Il fit mine de ne pas entendre son cri de surprise vite étouffé.  Il sortit l’écrin de sa poche et l’ouvrit sur une bague de saphir brillant de milles feux.

 

-Voulez-vous m’épouser, princesse ?

 

Le silence s’établit. Van ne savait pas quoi dire puis elle prononça un seul mot, un seul. Ce mot le fit sursauter et trembler.

 

-Van !!!

 

Il ne y’avait qu’un seule personne au monde qui l’avait jamais appelé par son prénom avec cette tonalité pressante et désespérée. Hitomi !!!!

Il leva le visage vers Aurore. Cette dernière pleurait comme s’il venait de perdre un être très cher. Il crût imaginer ce « Van » mais Aurore répéta encore en criant avec la voix de Hitomi. :

 

-Van, VAN !!!!

 

Elle retira sa chevelure et ses yeux qu’elle jeta par terre!!!C’était des faux ?! Peu à peu, elle montra son vrai visage. Des cheveux châtains et des yeux verts…  C’était…

 

-Hitomi ?!!!

 

En entendant son prénom, Elle chancela. Il voulût l’attraper et la soutenir mais des bras le repoussèrent et attrapèrent la jeune fille. Son sauveur n’était que Heath. Mais Van s’en fichait éperdument. Il avait devant lui sa bien-aimée et elle était saine et sauve. Il soupira de soulagement. Il se leva et laissa tomber la bague et voulût s’approcher d’elle. Elle l’avait tellement manqué.

 

Soudain, Heath déposa Hitomi et passa sa main gauche sur elle puis sortit son épée et  la pointa devant lui et déclara :

 

-Si tu t’approches encore, salaud, d’un seul pas, je te jure que cela sera ton dernier !!!

 

  -Hitomi !!

 

La jeune fille pleurait encore et cachait son visage derrière Heath. Mais en entendant Van l’interpeller, elle leva brusquement le visage et cria vivement :

 

-Alors comme ca, il a suffit que je disparaisse quelques semaines pour que tu m’oublies et que tu prennes une autre fiancée !! J’aurai jamais cru…(Elle hoqueta et renifla encore) que toi, tu me ferais jamais ça !!

 

Le cerveau embrumé de Van commençait à comprendre le terrible malentendu qui venait de s’installer.

 

-Attends,Hitomi, tout ceci est un menson..

 

-Je ne te crois pas !!JE NE TE CROIS PAS !!!Cria-t-elle ;

 

-On nous a fait croire que tu as été kidnappée !!!Dit-il rapidement.

 

-Et toi tu t’es dit bon débarras, n’est-ce pas ?! C’est vrai, riposta-t-elle, On m’a kidnappé le jour de notre dispute et je suis maintenant heureuse de cette aubaine car c’est grâce à ça que j’ai découvert tes vrais sentiments envers moi !! Hitomi n’avait jamais été qu’une amie très chère qui m’a aidé à sauver Gaia mais c’est tout. Je ne l’ai jamais vu comme femme…C’est la vérité.

 

Van tressaillit en l’entendant répéter ses paroles mot par mot. Son discours s’est retourné contre lui !! Comment pourrait-il la convaincre maintenant ?!! Malgré tout, il avait une chose qu’il ne comprenait pas ?

 

-Comment t’es-tu échappé ? On nous a dit que tu étais prisonnière !!

 

-Je ne me suis pas échappée, répondit-elle d’une voix éteinte.

 

Van regarda avec reconnaissance le roi d’Opal.

 

-Vous l’avez sauvé !!Je vous remer…

 

Heath éclata de rire cynique. Puis fit bouger son épée toujours pointé vers Van :

 

-Non, je ne l’ai pas sauvé. Vous êtes très long à la détente, Majesté (Ce mot fût prononcé avec ironie teintée de mépris). Elle vient de dire qu’elle ne s’est pas échappée. Vous comprenez maintenant ?

 

Grognant, Van fit sortir son épée et s’approcha :

 

-Espèce de salaud, c’est toi qui l’as kidnappée !! Je vais te tuer…

 

-Je voudrais bien te voir essayer, répondit Heath amusé et nullement effrayé par la menace.

 

Vive comme l’éclair, Hitomi s’interposa entre les deux adversaires et ordonna :

 

-Van, range ton épée.

 

Eberlué, Celui-ci fit tomber son épée avec fracas.

 

-Quoi !!

 

-Tu as bien entendu, Van. Il est vrai que Heath m’a kidnappé mais j’étais libre de partir si je voulais.

 

-Mais que…

 

-Si tu arrêtais de m’interrompre tous les dix minutes, je pourrais t’expliquer. Voilà les sbires de Heath m’ont kidnappé et emmené vers Opal. Quand je me suis réveillée, j’ai rencontré Tina, la femme qui était avec moi cette nuit. Elle m’a expliqué où j’étais et m’a dit que son maître s’est absenté pour des raisons politiques ou quelque chose du genre. Elle m’a aussi annoncé que j’étais libre de partir si je voulais mais il y’avait une tempête qui bloquait les routes. Alors j’ai attendu…Quelque jours après, un messager de Fanélia apparut aux portes d’Opal. Il venait annoncer…(Sa voix se brisa et des larmes perlèrent de ses yeux).

 

Van savait ce qu’elle allait dire. Il devait lui expliquer ;

 

-Bon sang, on m’a forcé. On m’a menacé : Soit j’acceptais de me fiancer soit il te blesserait. Sil te plaît, crois moi, je n’aurai jamais fait cela de mon plein gré.

 

Hitomi serra ses lèvres et trembla. Heath la serra dans ses bras, déposa un petit baiser sur ses cheveux  et chuchota « T’es pas obligée d’endurer ça, rappelles-toi ma promesse »

 

-Quelle promesse ?, s’enquit Van en se penchant pour ramassant son épée. Il avait une envie folle de tuer ce prince –kidnappeur – pour avoir osé porter ses mains sur Hitomi.

 

-Non, Heath, je veux le faire…(Elle se tourna vers Van et continua : ) Comme je disais, un messager est venu inviter la famille royale d’Opal pour le fiançailles du Roi de Fanélia. Il stipulait que s’il y’avait dans le royaume une princesse célibataire, elle était invitée à se joindre à la fête pour devenir une fiancée potentielle de Fanélia.

 

Elle ricana amèrement. Van pouvait imaginer sa douleur en recevant ce message. Il ressentait le même chagrin maintenant en la voyant devant lui avec Heath. Il pressentait la suite…Il avait peur de ce qu’elle allait lui révéler encore. La bague en diamants qu’elle portait dans son doigt reprenait sa vraie valeur et une nouvelle signification. Heath et Aur..non Hitomi n’était pas frère et sœur alors…

 

-Dans un état de douleur et de désespoir où je me morfondais dans une chambre à Opal, Heath est arrivé au château et m’invitait à le rencontrer. J’étais enfin soulagée de le rencontrer car cela allait me libérait du dernier lien qui me rattachait à Gaia que je me suis promise de quitter le plus tôt possible. J’avais espéré qu’il m’expliquait ses raisons pour lesquelles j’étais à Opal ? Et je ne fus pas déçue…

 

Elle regarda l’Opalien et sourit faiblement. Van pouvait sentir leur connivence et complicité. Il serra son épée en silence.

 

-Il m’a déclaré tout go que c’est lui qui m’a kidnappé mais que j’étais libre de partir. Ma curiosité était à son comble. Un otage avait le droit de s’échapper ?!! Il m’a expliqué qu’il croyait que j’étais la fiancée de Fanélia et c’était la raison pour laquelle il m’a kidnappé mais qu’il s’est trompé. Il s’est même incliné devant moi et m’a donné son épée pour le punir si je voulais !! Il m’a promis de s’infliger n’importe quelle condamnation que je voulais. Il paraissait si sincère. Alors je lui ai demandé que serait-il passé si j’étais réellement la fiancée du roi de Fanel. Il m’a répondu que cela n’aurait rien changé à part que je ne serais pas autorisé à partir. Il m’a supplié de le laisser s’expliquer…Il m’a raconté que son père l’avait toujours maltraité car il voulait qu’Opal surpasse Fanélia en puissance et en grandeur. Toute son enfance, il a été comparé à Folken et Van Fanel, à leur habilité et leurs talents. En grandissant, il a haï les Fanéliens !!Mais cette haine s’est estompé le jour où le royaume a été détruit et s’est ravivé après sa reconstruction. Les paroles de son père le hantaient et voilà que Van Fanel était heureux avec sa fiancée de la Lune des Illusions. Cette fille qui a sauvé Gaia !! Sa fureur était immense et c’est ainsi qu’il a décidé de détruire le bonheur du Fanélien…C’est la raison pour laquelle j’ai été kidnappé mais il m’a juré qu’il m’aurait jamais blessé ni touché !! Il m’a même proposé sa protection pour le chemin de Fanélia et s’est déclaré prêt à revenir à Fanélia comme prisonnier pour kidnapping.

 

Van ricana :

 

-Des mensonges pour te berner, Hitomi…

 

Elle répondit le tac au tac :

 

-Au moins, lui, il ne m’a pas blessé !!! En le regardant aussi humble et sincère,(Car il était sincère, j’en ai eu la preuve après) je décida de le croire et je lui raconta mon histoire puis je lui demanda asile pour quelques jours encore. Il fût heureux de ma décision et me demanda si je voulais qu’il reste ou qu’il quitte le château, le temps de mon séjour ?

 

-Elle a déclaré qu’elle était heureuse que je lui tienne compagnie, parla Heath pour ka première fois depuis le long discours de Hitomi. Je vais continuer à ta place ma chère. Alors comme ça, je passais mon temps libre avec elle et apprenait à mieux la connaître. Je ne tarda pas à tomber amoureux d’elle et à lui déclarer ma flamme. Mais elle me rejeta gentiment en m’expliquant que son cœur n’était pas libre. J’étai fou de jalousie et de chagrin et je l’ai blessé avec mes paroles ce jour-là. Je l’ai traitais d’entêtée qui ne voulait pas voir la réalité, que le Fanélien l’a oublié et cherchait une autre à épouser. Elle m’avait giflé et s’est enfuie. Le lendemain, elle accepta ma proposition à une seule condition : Elle voulait retourner encore une fois à Fanélia pour s’assurer que tu l’as oublié. Je ne voyais pas l’intérêt mais elle resta ferme sur sa décision. D’ailleurs, je soupçonne Tina d’être l’instigatrice de ce plan machiavélique !! Je m’inclina devant elle. Hitomi m’a expliqué qu’elle allait se déguiser en une autre et se joindre au cortège des fiancées potentielles pour voir tes réactions. J’avoue que ca ne me plaîsait guère c’est pourquoi  je l’ai obligé à accepter la protection de mon nom Opal entre autres…Il y’a encore une chose que tu ne sais pas : Aurore Opal existait vraiment. C’était  le nom de ma sœur défunte. Elle n’a pas pu supporter la cruauté de notre père et s’est suicidée !!

 

Hitomi posa une main réconfortante sur celle de Heath :

 

-Ainsi, je suis allé à mon monde et j’ai apporté une perruque et des lentilles de contact colorées. (Elle montra sa fausse chevelure et de petits ronds qu’elle avait sur ses yeux) et Tina m’a appris le savoir-faire et les manières de princesses. C’est ainsi que j’ai passé mes derniers jours à Opal à achever ma transformation. Le pauvre Heath était toujours inquiet et venait chaque heure me demander si j’étais sûre de mon choix…

 

-Avant de quitter Opal, je lui demandé de mettre ma bague d’Opal avant de lui avouer que j’avais levé mon armée pour l’attaque. Elle a refusé net mais je lui ai promis que mes soldats n’entreront pas à Fanélia que si elle l’ordonnait. Juste une précaution au cas où ca tournerait mal…, déclara Heath

 

-Et il a tenu ma promesse jusqu’à maintenant, il ne va pas blesser quiconque d’ailleurs. C’est ainsi que j’étais venu à Fanélia et j’étais vraiment surprise que vous ayez tous gobé la supercherie surtout toi Van. J’avais espéré que tu me donnerais des explications qui me calmerait et que tu me dirais que tout ceci c’est des mensonges mais mes espoirs se sont effondrés quand tu m’a demandé –ou Aurore, devrais-je dire- en mariage en me montrant cette bague.

 

Elle ramassa l’écrin qu’il avait fait tomber. Ses doigts tremblaient en touchant la pierre bleue qui luisait doucement dans l’obscurité.

 

-La bague des Fanel. Tu m’avais dit que tu l’a donnera qu’à ta reine…

 

Van explosa cette fois …

 

-NON , ce n’est pas cette bague, Je…

 

Hitomi recula et secoua sa tête.

 

-C’est fini, Van !!!Cette fois, je ne retournerai plus à Fanélia. Tu es libre d’épouser qui tu veux. La menace qui allait s’abattre sur Gaia va être repoussée puisque c’est Heath qui allait te combattre. Voilà j’ai sauvé ton monde et tu n’as pas à feindre d’être amoureux de moi….Heath (Elle regarda le roi blond).

 

-Oui, princesse?

 

-J’accepte ta proposition. Je vais devenir ta femme et reine d’Opal si tu veux encore de moi. Est-ce que tu me promets devant lui de ne pas blesser Fanélia ou quiconque sur Gaia ?

 

-Oui à trois conditions…

 

-Lesquelles ?

 

-Premièrement, cette trêve ne durera que si lui n’attaque pas mon royaume et deuxièmement, tant que tu accepteras de m’épouser et dernièrement je veux qu’on scelle ce pacte devant lui. Un baiser.

 

-Si j’accepte, tu tiendras ta parole ?

 

-Je demanderai sur le champ à mes hommes de se retirer des environs de Fanélia. Je suis plus que capable de te défendre seul.

 

-Alors j’accepte, Heath.

 

-Non, Hitomi. T’es pas obligée de faire ça !!!!Je ne t’ai pas trahi, je te le jure !!!

 

Hitomi sécha ses larmes et le regarda tristement :

 

-Je le ferai. Il m’a prouvé qu’il me chérira tout ma vie et que jamais il ne me trahira car il m’aime lui !!

 

Elle fit volte-face,  s’approcha de Heath qui l’entoura de ses bras et se souleva sur la pointe de ses pieds et l’embrassa…

 

Van tomba par terre et sentit des larmes glisser sur ses joues. Il ne prit pas la peine de les essuyer. Son cœur venait de se briser. Il venait de perdre l’être le plus cher qu’il ait jamais aimé.

 

Le baiser prit fin. Heath ferma les yeux de Hitomi au même instant qu’Allen cria suivies par les autres :

 

-Hitomi !!!

 

Heath, la main toujours sur les yeux de Hitomi lui demanda :

 

-Ne te retourne pas, ma chérie. Retourne à Opal.

 

Il sortit de sa poche un Energist (Pour ceux qui ne le savent C’est le cœur des dragons terrestres et qui permet d’activer les guymelefs et aussi la téléportation pour Hitomi- Voir l’anime). Il leva sa main et une colonne de lumière bleue happa Hitomi qui disparut.

 

Allen sortit son épée et avança :

 

-Que se passe-t-il ici ? Où est parti Hitomi ?

 

Soudain, Van se leva comme un somnambule et repoussa Allen et se dirigea vers Heath, une lueur de meurtre dans les yeux mais il fût arrêté par une autre épée. Jared. Ce dernier se mit entre lui et son adversaire. Mais il pointait son épée vers le Fanélien !!!

 

-Jared. Que fais-tu ?

 

-Je finis mon travail. Je vais te tuer puis tuer ce salaud de Heath !!!Hitomi m’appartient. Crétin (Dit-il en regardant avec rancœur Heath) Comment as-tu osé embrasser ma femme ?!! Tu m’avais dit que tu ne voulais que te venger du Dragon mais tu as osé lever la main sur mon amour.

 

Van avait mal à la tête. Il ne savait plus quoi penser ?

 

-Jared, t’es mon ami et tu m’as sauvé la vie…

 

-Ouais, il fallait que je te montre que je suis digne de ta confiance. Tes amis me soupçonnaient et je ne pouvais pas me le permettre. C’est pourquoi j’ai laissé un de mes complices m’empoisonner. C’était risqué mais sans danger puisque j’ai ingurgité quelque temps plus tôt un antidote efficace…

 

Allen s’approcha et demanda :

 

-Jared, t’étais un de mes hommes sur les croisades.

 

Ce dernier ricana :

 

-Ah bon ? T’en est sûr ? Laisse-moi te dire qu’un peu d’hypnose m’a suffi pour vous faire croire cette fable. Seule elle ne se rappelait pas de moi car elle ne m’a jamais vu et parce que je refusais de l’hypnotiser. Elle. La Fille des Illusions. Elle m’a fait rêver. Je haïssais la voir entre les bras de ce niais de Van qui ne la méritait pas. C’est pourquoi j’ai accepté de devenir l’espion de Heath à Fanélia. Au fait, je suis moi-même un Fanélien dont le père a été exilé depuis des années et qui s’est refugié à Opal. Je suis retourné en même temps que les survivants de la dernière guerre.

 

-Jared, dit Heath calmement. Si tu prononces encore une fois une seule allusion sur Hitomi, je ne serais plus responsable de mes actes, compris ?   

 

-Espèce de traître, tu m’as pris ma Hitomi !! Je vais te tuer !!

 

Jared se jeta sur lui, épée pointée sur le cœur de son adversaire. Heath vira vers le côté agilement et ficha son propre épée dans la poitrine de Jared qui cracha le sang.

 

-Je t’ai prévenu, Jared. Mais ne t’inquiète pas. Cette blessure n’est pas mortelle si elle est soignée sur le champ. J’ai promis à Hitomi de retenir ma force et j’ai l’intention de tenir parole. Van Fanel, (Il se tourna vers le Fanélien) cet avertissement est valable pour toi aussi. Il est vrai qu’il y’a des choses que j’ai cachées à Hitomi mais saches que jamais je ne lui ferai mal. Si tu ne nous suis pas à Opal, je considérerai l’affaire close et jamais tu entendras parler de nous mais dans le cas contraire, je plongerai toute Gaia dans le chaos pour la garder près de moi. Voilà ce que je tenais à te dire en privé. Sur ce, je souhaite une bonne soirée.

 

Il ferma les yeux et sans Energist, il créa une colonne de lumière bleue et disparut à son tour.

 

Feignant ne pas entendre les cris et questions des autres et attrapant son épée, Van déploya ses ailes et s’envola vers une destination inconnue…



Hi les amis,

Je suis exténuée. Et dire qu'après les examens et tout le tralala, je me disais que le stage sera presque -et je dis presque une aubaine- une aubaine pour se relaxer un peu. Que nenni!! Cette première semaine stage était -pour le moins qu'on puisse dire- éreintante: Pas de cahier de charge, des pc du troisième âge (Du genre 'va prendre un café' pendant que je démarre ^-^) et je n'ai même pas le droit d'apporter mon PC portable...etc

Mais bon...il y'a aussi de bons côtés, le projet est un défi pour mes connaissances et j'ai mon amie à mes côtés et puis j'ai ma fanfic et mes lecteurs réguliers chéris que je remercie profondément pour leurs commentaires...Donc merci à:

-Sas d'être une lectrice fidèle. Je suis vraiment touchée par tes paroles...Un merci ne suffiera jamais.

*s'incline: Arigato gozaimasu

-Tchii encore une personne fidèle que je tenais à remercier. Je suis hyper heureuse que mon histoire ait réussi à retenir ton attention...C'est devenu un souci pour moi ce désir de me surpasser à chaque chapitre ^-^...

-casey que j'espère continuera à suivre l'histoire même si pour l'instant c'est évident. Je vais t'avouer un petit secret : Je n'ai pas de plan établi pour la fanfic. Elle suit le gré de mon imagination. Je ne sais pas si je vais lui faire suivre un cours normal ou faire tuer Van et Hitomi dans un instant de folie macabre (Je plaisante mais bon...). Je suis vraiment heureuse que tu m'aie fait part de ton opinion sincère car cela prouve que tu t'interesse réellement à l'histoire et ca me mettra encore de la pression pour me surpasser et pour m'améliorer. Encore merci.

-Et Kagome une habituée des lieux...Les mots me manquent pour exprimer ma gratitude et ma reconnaissance. Quoi dire à part merci?

Voilà merci à tous et à toutes qui prennent la peine de venir chaque semaine pour lire ma fanfic (Même ceux qui ne laissent pas de commentaires qui j'espère le feront rien que pour que je sache si l'histoire leur plaît ou non)...

A part cela, j'aimerais bien vous mettre une image de Heath seulement s'il y'a une chose que je ne maîtrise pas en plus de la couture et le chant c'est le dessin...C'est pourquoi j'ai décide de chercher une image qui lui ressemblera, à mon avis, le plus physiquement et j'ai déniché le personnage Keel Darlberg du manga "Tokage Ouji". J'ai pris l'une de ses images et je l'ai colorié spécialement pour vous (Ce n'est pas un chef d'oeuvre mais bon ne me jettez pas des pierres please....).

Quoi d'autre?Ah oui le chapitre 16...Je m'excuse, j'avais prévu de le mettre hier soir mais je me suis endormie devant mon ordi (Heuresement mon petit frère me l'a pris des mains et l'a éteint à ma place...). Merci frérot ^-^...Ce chapitre nous dévoile un pan sur le passé de Heath et il y'a aussi un petit combat: Allen Vs Heath. Qui va gagner? Les paris sont ouverts...

Voilà c'est tout pour l'instant...Venez aussi me raconter vos déboirs et vos petites histoires, je serai heureuse de les entendre...

Sur ce, bonne lecture...

fanfiction d'esca chapitre 16

le 06/06/2009 à 16h41









Chapitre 16: Combat féroce Allen Vs Heath


 


-Merle boude toujours ?


 


Van soupira. Il n’aimait pas se disputer avec son amie d’enfance.


 


-Oui, elle refuse de me parler. En plus, elle nie le fait qu’Aurore n’est pas Hitomi mais au moins elle a décidé de ne pas la déranger…


 


Les deux jeunes hommes se dirigeaient vers les jardins royaux de bon matin pour s’entraîner à l’épée…Un effluve léger embaumait l’air de l’odeur du romarin…


 


-Et toi, Allen ? Comment va ta relation avec ton fils ? Je ne voulais pas évoquer le sujet devant lui…


 


Allen se crispa…Ca allait de mal en pis. Pour Cid, son « vrai » père est le Duc de Fleid. Et lui, Allen, n’est que l’amant de sa mère comme il lui a « gentiment » remarqué.


 


-Mal. Il refuse de me parler quand on est seuls et s’il daigne le faire, c’est pour me faire remarquer que je suis un bon à rien indigne de mon insigne de chevalier céleste (Il rit amèrement). Au moins, j’ai réussi à le réconcilier avec Mirana ce qui est une bonne chose.


 


-Il apprendra à mieux te connaître et à t’aimer. Je vais lui parler…commença Van.


 


Allen l’interrompit en levant la main:


 


-Non, tout ceci peut attendre. Notre priorité c’est de retrouver Hitomi ; ne pense à rien d’autre.


 


Un bruit sourd de métaux s’entrechoquant les fit arrêter. Là au milieu d’une arène prévue à cet effet, deux épéistes se battaient avec grâce et rapidité. Mais il était clair que le blond avait le dessus sur son adversaire : Heath plongea rapidement et désarma son opposant…


 


Van et Allen applaudirent cette prestation époustouflante. L’adversaire de Heath était plus âgé et expérimenté en matière de combats (Allen le présenta à Van comme étant un chevalier céleste du royaume Tiggar ) mais cela n’a pas suffit pour égaler le talent inné du frère d’Aurore.


 


Les deux adversaires s’inclinèrent puis le vieux chevalier se retira pour se reposer.


 


-Vous maîtrisez l’art de l’épée à la perfection, Altesse, le congratula Allen.


 


Heath éclata de rire malicieux avant de laisser l’arène à ses interlocuteurs et répondit :


 


-Mon père était un chevalier dans l’âme. Il estimait qu’un garçon devait apprendre à se défendre avec une épée à l’âge de 4 ans. Chaque année, il m’apportait un maître d’arme différent pour m’apprendre l’escrime et m’obligeait à le vaincre à la fin de l’année. Si je réussissais, il m’exauçait un vœu et si j’échouais, il m’envoyait en dehors du royaume seul combattre les dragons pendant 6 mois avec comme bagage une épée et des bandages…(Il rit à nouveau) Résultat, à l’âge de 10 ans, j’ai battu une cinquantaine de mes initiateurs et une centaine de dragons…Et à l’âge de 15 ans, j’ai battu mon père à l’épée. Son égo ne l’a pas supporté alors il m’a mis au défi : Si pendant une année entière, je gagnais tous les duels contre des  adversaires qu’ils auraient sélectionné lui-même, il abdiquera du trône en ma faveur.


 


Médusés, Van et Allen écoutèrent le récit de l’enfance de Heath avec attention. Ils furent choqué qu’il existe un tel père qui maltraitait son enfant à ce point.


 


Van se racla la gorge et s’enquit :


 


-Et vous avez gagné ?


 


Le visage de Heath se fendit en un large sourire. Il attrapa son épée et se mit en position d’attaque et proposa :


 


-Voulez-vous vous mesurer à moi pour connaître la réponse ?


 


Van attrapa son épée en souriant et avança vers le milieu de l’arène mais fut arrêté par Allen qui demanda :


 


-Je voudrais croiser le fer avec lui si tu veux bien…(Puis en chuchotant) Tu me dois ca après avoir jouer le garde-malade pendant ta convalescence.


 


Le Fanélien soupira de déception et se retira…Heath s’inclina devant Allen qui fit de même puis le duel commença…


 


Avec une rapidité effrayante, Heath contourna le chevalier céleste et plongea son épée en avant. Poussé par ses réflexes, Allen fit passer son épée par-dessus son épaule pour éviter d’être poignardé par derrière puis il s’accroupit rapidement et fit une enjambée pout faire trébucher l’Opalien qui sauta gracieusement et lança une attaque  verticale féroce. Heath ne s’entrainait plus. Son instinct de survie prenait le dessus. Van voyait dans ses yeux une lueur intense. L’envie de gagner à n’importe quel prix. Cela prouvait que le vieux chevalier de Tiggar n’était qu’une marionnette pour Heath. S’il avait voulu, il aurait pu finir le match en une minute mais il faisait semblant pour rendre l’entrainement plus équitable mais avec Allen, il a décidé de jouer franc-jeu de toutes ses forces.


 


Des étincelles jaillirent des épées. Allen se mit debout et chargea. Cette fois, Heath choisit une confrontation frontale. Il augmenta la célérité de ses attaques en forçant Allen à reculer encore et encore. Sans montrer de signe de fatigue, il fit passer son épée vers la main gauche puis prit l’épée d’Allen avec sa droite pour le dévier et posa son épée sur le cou d’Allen pour signifier sa victoire…


 


Le chevalier céleste haletait fort et suait abondamment. Il n’avait jamais combattu de cette manière. Ce Heath était trop fort. N’ayant pas peur de s’entailler la main droite pour gagner, cet adversaire devait considérer les duels comme question de vie ou de mort et non question de victoire et de défaite…Il eut d’ailleurs une idée bizarre : Est-ce que le roi d’Opal menaçait son fils de le décapiter s’il perdait les duels ou quoi ?!! Car son style risque-tout n’est pas celui d’un combattant normal !!


L’air aussi paisible que s’il revenait d’une promenade, Heath s’inclina devant Allen et dit :


 


-Merci pour ce duel. Cela fait longtemps que je n’ai eu à combattre de toutes mes forces !!


 


Il se moque de moi ou quoi, ragea Allen intérieurement, je suis sûr qu’il n’a pas montré la moitié de ses forces…


 


Van se prépara pour le duel et déclara avec anticipation :-A moi maintenant…


 


-HEATH, ARRETE TOUT DE SUITE, JE T’INTERDIS DE FAIRE DES DUELS !!!


 


Aurore courait rapidement vers eux, le visage convulsionné de terreur et de rage mêlés. Heath soupira de déception  d’une façon théâtrale et se pencha pour chuchoter à l’intention de Van :


 


-On va devoir ajourner ce duel pour quelque temps…Elle n’aime le sang et les combats. Elle va me sermonner des journées entières. Je me demande d’ailleurs qu’est-ce que je vais lui promettre pour l’amadouer cette fois…


 


Aurore arriva à cet instant et regarda les 3 jeunes hommes en quête de blessures puis s’écria en apercevant le sang s’égoutter de la coupure de la main de Heath…


 


-Tu veux te faire tuer ou quoi ? Montre-moi ta main…


 


-Mon ange, ce n’est qu’une écorchure. Je m’entrainais et je…


 


-Taratata, je ne veux pas entendre tes excuses. Normalement, une écorchure ne saigne pas aussi abondamment. Toi (Elle attrapa la main gauche de Heath et le tira vers le château)  Viens que je traite ta main avant qu’elle ne s’infecte… (Puis elle se tourna vers Van et Allen)  Veuillez nous excuser, messires.


 


Elle tira un Heath récalcitrant qui essayait de la calmer en vain puis y renonçant, il se tourna discrètement vers Van et lui fit un signe montrant qu’il était impatient de disputer un duel avec lui…